PODCAST. Les campus américains se mobilisent pour la Palestine, les droits humains en danger et les Vieilles Charrues menacées

Ce mercredi 24 avril, la colère pro-palestinienne se répand sur plusieurs campus universitaires aux Etats-Unis, les droits humains sont en danger partout dans le monde selon Amnesty International et le festival des Vieilles Charrues pourrait disparaître selon ses organisateurs.

Publié


Temps de lecture : 6 minutes

Des manifestants occupent le campus de l'Université de Columbia en soutien à la Palestine, à New York, le 22 avril 2024. (DAVID DEE DELGADO / GETTY IMAGES VIA AFP)

« Salut, c’est Léo, qu’est-ce que ça dit ? »

Ce mercredi 24 avril, des centaines de manifestants pro-palestiniens restaient mobilisés en soutien aux étudiants américains qui réclament la fin de la guerre à Gaza. 120 d’entre eux ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi à l’université de Columbia à New York. D’autres campus se mobilisent également aux Etats-Unis.

Dans son rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde, Amnesty International dénonce ce mercredi les « restrictions excessives » du droit de manifester en France en 2023. L’ONG s’inquiète également d’une multiplication des « discours de haine de la part de plus en plus décomplexés ». .

Et puis, le festival des Vieilles Charrues connaîtra-t-il cette année sa 34e et dernière édition ? Les organisateurs appellent les élus locaux à sauver leur manifestation après avoir reçu une facture « surprise » de 367 000 euros de la part de la mairie de Carhaix (Finistère).

« Qu’est-ce que ça dit ? », un podcast à écouter du lundi au vendredi à partir de 7h30 sur franceinfo.fr, sur la chaîne WhatsApp de franceinfo, sur TikTok ou sur toutes les plateformes de podcast :

Une envie particulière, une nouvelle qui vous interroge ou vous fait réagir ? Présentez-vous et envoyez un message vocal à « Qu’est-ce que ça dit » pour participer à un prochain épisode : « Salut Léo, salut Sarah !