Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Pourquoi de plus en plus d’entreprises de premier plan contribuent à lutter contre la consommation nocive d’alcool – POLITICO


En tant que principaux producteurs mondiaux de bière, de vin et de spiritueux, nous nous engageons à avoir un impact positif sur le monde. Nos marques emblématiques sont appréciées par de nombreux adultes dans de nombreux pays et nos entreprises ont une longue histoire ancrée dans la culture locale, soutenant les moyens de subsistance et la croissance économique durable des personnes et des communautés. Même si nos entreprises individuelles sont différentes, en tant que membres de l’Alliance internationale pour une consommation responsable (IARD), nous partageons les mêmes valeurs et sommes unis dans notre mission visant à réduire la consommation nocive d’alcool et à promouvoir une culture de modération parmi ceux qui choisissent de boire. Ce n’est pas seulement la bonne chose à faire, mais nous pensons que c’est également essentiel pour l’avenir de notre industrie.

En tant que membres de l’Alliance internationale pour une consommation responsable, nous partageons les mêmes valeurs et sommes unis dans notre mission visant à réduire la consommation nocive d’alcool.

Faire partie de la solution et lutter contre la consommation nocive d’alcool sont essentiels à la durabilité à long terme de nos entreprises, et nous travaillons depuis longtemps avec le secteur public et les ONG pour contribuer au changement. Même si certains affirment que la recherche de profits est incompatible avec les objectifs de santé publique, les pays membres des Nations Unies et de l’Organisation mondiale de la santé reconnaissent le rôle que le secteur privé peut jouer dans la lutte contre l’usage nocif de l’alcool dans le cadre d’une stratégie globale. approche de la société.

Faire partie de la solution et lutter contre la consommation nocive d’alcool sont essentiels à la durabilité à long terme de nos entreprises, et nous travaillons depuis longtemps avec le secteur public et les ONG pour contribuer au changement.

Les cultures de consommation évoluent. Les dix dernières années ont vu des progrès en matière de consommation responsable et de modération dans de nombreuses régions du monde, avec des réductions soutenues de la consommation excessive d’alcool, de l’alcool au volant et de la consommation d’alcool chez les mineurs. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire pour rendre ces tendances universelles et accélérer le rythme du changement. En tant qu’entreprises responsables, nous pouvons jouer et jouons effectivement un rôle central en favorisant l’innovation et en ayant un impact positif grâce à nos investissements, notre expertise, notre technologie, notre portée et nos données.

Les membres de l’IARD s’engagent à conduire le changement à travers leurs entreprises individuelles. L’innovation de HEINEKEN dans la catégorie des boissons avec ou sans alcool permet aux consommateurs de choisir de plus en plus facilement une boisson avec ou sans alcool. Pernod Ricard déploie son système mondial d’étiquetage numérique sur l’ensemble de son portefeuille de produits d’ici 2024 afin de mieux informer les consommateurs sur les produits qu’ils achètent ainsi que sur la consommation responsable. En tant qu’entreprise individuelle, nous prenons des mesures pour réduire les méfaits et promouvoir la modération chez les adultes qui choisissent de boire. Et nos messages peuvent atteindre les consommateurs, ce que d’autres secteurs ne peuvent pas atteindre.

En tant qu’entreprise individuelle, nous prenons des mesures pour réduire les méfaits et promouvoir la modération chez les adultes qui choisissent de boire.

En nous regroupant en tant que membres de l’IARD, nous accomplissons encore plus pour élever les normes tout au long de notre chaîne de valeur. En réponse aux demandes directes de notre secteur dans le cadre de la Déclaration politique des Nations Unies de 2018 sur les maladies non transmissibles, nous avons pris d’autres mesures concrètes pour accélérer et soutenir la baisse de la consommation d’alcool chez les mineurs, notamment :

  • Introduire des symboles ou des rappels écrits de limite d’âge sur nos marques d’alcool – y compris les extensions sans alcool de ces marques – pour envoyer un message clair selon lequel les mineurs ne devraient pas consommer d’alcool.
  • Mettre en place cinq mesures de protection clés sur nos canaux de commercialisation visant à garantir que le marketing s’adresse uniquement aux adultes qui peuvent légalement acheter nos produits. Nous travaillons également avec les principales plateformes numériques, notamment Meta et YouTube, pour renforcer davantage ces garanties, le cas échéant.
  • Établir et intégrer les premières normes mondiales à l’échelle du secteur, aux côtés de 13 agences de marketing, visant à améliorer la transparence et à empêcher le marketing d’influence d’atteindre les personnes n’ayant pas atteint l’âge légal d’achat.
  • Travailler aux côtés de vingt grands détaillants en ligne mondiaux et régionaux et plateformes de commerce électronique et de livraison pour développer des normes visant à empêcher que les commandes en ligne atteignent les mineurs.
  • Créer des ressources en ligne gratuites qui soutiennent les détaillants, les lieux d’accueil et les plateformes de livraison dans leurs efforts visant à garantir que l’alcool n’est pas vendu, servi ou livré à des personnes mineures ou en état d’ébriété.

Ces initiatives entraînent des changements concrets dans les systèmes et processus de centaines de milliers d’entreprises. Par exemple, ils permettent aux détaillants du Royaume-Uni de partager leur expérience en matière de mise en œuvre de politiques de vérification de l’âge avec les détaillants de la Jamaïque, permettent à des milliards de personnes de refuser de voir la publicité pour l’alcool sur les sites de médias sociaux et offrent aux établissements d’accueil de petite et moyenne taille partout dans le monde les outils nécessaires pour aider le personnel à vendre de manière responsable et à refuser la vente si nécessaire.

Aujourd’hui, nous invitons davantage d’organisations du secteur privé des secteurs de la vente au détail, du marketing, de la publicité, du numérique et de l’hôtellerie à rejoindre notre coalition mondiale de normalisation en pleine croissance, qui compte désormais plus de 80 signataires, dont Walmart, SPAR International, la Chambre de commerce internationale, Dentsu et UberEats.

En passant d’un programme commun à l’élaboration de solutions communes, nous pouvons développer un mouvement capable d’accélérer la réduction de la consommation nocive d’alcool et de mieux promouvoir une culture de consommation d’alcool plus responsable.

Politc

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page