Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Pourquoi les gens sont-ils si émotifs envers les cerfs à Longueuil ?


La décision est prise : les cerfs de Longueuil peuvent être abattus pour des raisons écologiques. Mais cela n’empêche pas certaines personnes de venir à la cour municipale de Longueuil dénoncer cette décision tout en avançant des arguments principalement basés sur l’émotion. Pour comprendre les raisons de telles interventions, Mario Dumont a reçu une entrevue à son émission de radio QUB avec Emmanuelle Fournier Chouinard, psychologue et conférencière en médiation-zoothérapie animale.

Selon elle, ces personnes opèrent à partir d’une logique du cœur et pas forcément de la raison. Ce sont des personnes qui ont suivi le dossier, qui ont rencontré ces animaux et sont venues développer avec eux une relation personnelle à distance. Cela explique ainsi l’attachement qui s’est créé et leur obstination, à certains égards, à protéger ces animaux.

  • Écoutez l’entrevue d’Emmanuelle Fournier Chouinard au micro de Mario Dumont via Radio QUB :

D’ailleurs, pour beaucoup, comme le souligne Mme Fournier Chouinard, on est ici dans le domaine de la représentation. Ces personnes voient le cerf de Longueuil comme un symbole lié à la difficulté d’agir à grande échelle face aux enjeux climatiques. Ils peuvent également voir un lien avec leurs propres animaux.

Enfin, le psychologue évoque l’anthropomorphisme où l’on a tendance à attribuer des caractéristiques psychologiques humaines aux animaux. Si Disney a certainement pu contribuer à ce phénomène avec ces nombreux films d’animation mettant en scène des animaux, il n’en reste pas moins que l’anthropomorphisme est quelque chose de normal et qui peut contribuer à cet attachement au cerf de Longueuil.

N.-B. Ce texte a été rédigé grâce à l’intelligence artificielle à partir de l’interview audio de la radio QUB.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page