Skip to content
Procès pour un meurtre survenu à LaSalle en 2019 |  Le père a été exécuté devant ses enfants, selon la Couronne

Trois hommes défoncent la porte d’un appartement à LaSalle. A l’intérieur, les enfants se préparent pour l’école. Les assaillants ont attrapé le père de famille et l’ont traîné dans une pièce. Malgré les supplications du père, un homme surnommé « Satan » lui tire une balle dans la tête devant sa femme et ses deux enfants.

Posté hier à 15h35

Procès pour un meurtre survenu à LaSalle en 2019 |  Le père a été exécuté devant ses enfants, selon la Couronne

Louis-Samuel Perron
La presse

C’est la thèse que la Couronne entend prouver lors du procès devant jury de Gretzky Marcellus et Jeffrey Romel Nauzinor, accusés du meurtre au premier degré d’Osvaldo Pineda Melgar. Un troisième coaccusé, Omar Araghoune, est jugé pour homicide involontaire avec arme à feu.

« Ils sont arrivés, se sont garés, ont défoncé la porte, ont tiré et se sont enfuis. Le tout en moins de 10 minutes », a résumé jeudi matin dans sa déclaration liminaire la procureure du Roi Me Nadia Bérubé, qui fait équipe avec Me Louis Bouthillier et M.e Jasmin Guillaume.

Cette invasion de domicile avec voies de fait s’est produite le matin du 16 septembre 2019 sur la rue Bédard, dans l’arrondissement de LaSalle à Montréal. « Ce matin ressemblait à un matin ordinaire dans la vie d’un père occupé à préparer ses enfants pour l’école », a déclaré Mme.e Bérubé au jury.

La victime, Osvaldo Pineda Melgar, alias « Loco », n’a cependant pas été choisie au hasard par ses agresseurs. « Loco a été pris pour cible », a déclaré Me Bérubé.

Selon la théorie de la Couronne, les trois assaillants entrent dans l’appartement en défonçant la porte d’entrée. Le premier est Jeffrey Romel Nauzinor, armé d’un fusil. La victime dit alors à son conjoint que les individus veulent le voler : « Ils vont nous voler », lâche-t-il.

Toujours selon la version du parquet, Jeffrey Romel Nauzinor, alias « Satan », attrape la victime par les cheveux et l’entraîne jusqu’à la chambre, tandis que Gretzky Marcellus, alias « Flawless », frappe la victime en lui demandant où est le « stock ». Leur complice, Omar Araghoune, alias « Pooh », se rend dans la cuisine, « cherchant quelque chose », selon le procès.

Procès pour un meurtre survenu à LaSalle en 2019 |  Le père a été exécuté devant ses enfants, selon la Couronne

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Le procès se déroule au Centre de services judiciaires Gouin à Montréal.

Osvaldo Pineda Melgar a finalement reçu une balle dans la nuque, devant sa femme et leurs deux enfants. Le tireur est Jeffrey Romel Nauzinor, selon l’accusation. Bien que l’arme à feu n’ait jamais été retrouvée, une douille a été découverte dans la chambre. Une cagoule avec des traces d’ADN de Gretzky Marcellus a également été retrouvée près de la scène.

Preuve tangible

De nombreux témoignages d’experts seront présentés par l’accusation au cours du procès. Les deux véhicules conduits par les prévenus – une Land Rover et une Malibu – seront également au cœur du procès. Ces véhicules de location étaient en effet équipés de GPS, permettant de suivre le parcours de l’accusé.

Le jury pourra également entendre les conversations téléphoniques des prévenus enregistrées à leur insu. La police a également réussi à placer des microphones à l’intérieur des maisons ou des véhicules dans le cadre de l’enquête.

Présidé par le juge Mario Longpré, le procès s’est déroulé au Centre des services judiciaires Gouin à Montréal. Omar Araghoune est défendu par Me Alexandre Garel et M.e Louella Giguère.

Jeffrey Romel Nauzinor est défendu par Me Gunar Dubé et M.e Xavier Desrosiers, tandis que Gretzky Marcellus est représenté par Me Jean-Pierre Sharpe et M.e Camille Chabot.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.