Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Prolongement de la ligne bleue | « Toujours un risque » de n’avoir aucun enchérisseur

« Il y a toujours un risque » qu’aucun soumissionnaire ne souhaite creuser le tunnel pour le prolongement de la ligne bleue, a déclaré vendredi le chef de projet.


Maha Clour, directrice du bureau de projet à la Société de transport de Montréal (STM), a souligné que cette possibilité existait dans « tout processus d’appel d’offres », mais que ses équipes font « beaucoup d’analyses de risques » pour atténuer les impacts de un tel scénario.

« Dans tout grand projet, il arrive parfois que les processus d’appel d’offres se terminent d’une certaine manière », a-t-elle ajouté. « Nous allons nous réajuster et nous allons trouver d’autres moyens de réaliser ces contrats. »

Mmoi Clour s’exprimait au lendemain des révélations de La presse sur le fait qu’il ne restait plus qu’un consortium dans la course pour obtenir le contrat de creusement du tunnel pour le prolongement de la ligne bleue, sur plus de six kilomètres. Ce consortium, baptisé Mobilité Bleu Horizon, est dirigé par le géant de la construction Pomerleau. Ces dernières semaines, il a menacé de claquer la porte au projet et de ne pas présenter d’offre si quatre « éléments critiques » du contrat n’étaient pas modifiés, dont les frais de retard et le montant de la lettre de crédit à obtenir. .

S’exprimant lors d’un événement de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le chef du bureau de projet a refusé de confirmer cette information.

« Le train avance, c’est ce qu’on peut dire. Le plan de jeu est maintenu. L’objectif est devant nous, nous travaillons activement pour livrer le projet en 2030 », a-t-elle assuré. Le budget prévu de 6,4 milliards est toujours d’actualité, a-t-elle ajouté, et prend en compte la possibilité d’une inflation.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page