Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Punaises de lit | Des exterminateurs occupés à Montréal

Les punaises de lit sèment la terreur en France. Ils mordent dans les transports en commun, les écoles, les hôpitaux, les cinémas, les restaurants… À Montréal, les exterminateurs disent aussi observer une hausse des infestations cet automne, alors que la Ville parle plutôt d’une baisse des cas.




Chez Exterminateurs Associés, le téléphone n’arrête pas de sonner. Les techniciens effectuent quotidiennement au moins un traitement contre les punaises de lit dans les appartements de Montréal, explique Michel Grenier, propriétaire de l’entreprise. Son équipe a également décontaminé un taxi, un restaurant et un bus scolaire ces dernières semaines.

« Le meilleur exemple que je puisse vous donner, c’est celui de la Régie du logement. Un locataire était assis dans la salle d’attente et il avait deux punaises sur son manteau. Cette personne avait probablement pris le bus et le métro. Les punaises de lit ont eu plusieurs occasions de se déshabiller pour se cacher dans les lieux publics», raconte l’exterminateur.


PHOTO JOSIE DESMARAIS, LA PRESSE

Michel Grenier, propriétaire de l’entreprise Exterminateurs Associés

Selon M. Grenier, la crise du logement a un impact direct sur le nombre d’infestations. Les locataires qui paient un loyer abordable ont peur de parler à leur propriétaire s’ils ont un problème de punaises de lit, explique-t-il.

Cependant, l’extermination des nuisibles (tels que les punaises de lit, les souris, les cafards, etc.) relève de la responsabilité des propriétaires.

« Il y a des locataires qui paient 700 $ ou 800 $ pour un 4 ½ et qui ne veulent pas en parler. Ils ont peur d’être expulsés », explique-t-il. « Mais il y a aussi des propriétaires qui ne veulent pas prendre leurs responsabilités », ajoute-t-il.

Sean Jourdain, propriétaire de Royale Extermination, parle également de «du jamais vu» cet automne. « Je ne sais pas ce qui se passe! » Je pourrais vous montrer mon calendrier. Normalement, les punaises de lit se reproduisent moins lorsque le froid arrive. Mais on a autant de travail qu’en été, voire plus», explique l’exterminateur spécialisé uniquement dans la lutte contre les punaises de lit. Ce dernier a également participé à un congrès mondial sur la lutte antiparasitaire qui s’est tenu à Honolulu, début octobre, pour déterminer les meilleurs moyens de lutter contre cette créature nocturne.


PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

L’extermination des nuisibles, tels que les punaises de lit (photo), les souris ou les cafards, est à la charge des propriétaires.

M. Jourdain soupçonne que l’épidémie en France a un impact au Québec. La France est une destination privilégiée des voyageurs québécois et le Québec attire également les touristes français, dit-il.

La France est en effet aux prises avec une « infestation », une « épidémie », un « fléau » de punaises de lit depuis la rentrée scolaire de septembre, selon les médias nationaux.

On parle même de « psychose », moins d’un an avant les Jeux olympiques de Paris. Sur les réseaux sociaux, des internautes désespérés publient des centaines d’images de piqûres ou d’insectes ressemblant à des punaises de lit.

Des punaises de lit ont été repérées dans les transports publics, les hôtels et les cinémas. Deux écoles ont été temporairement fermées afin de permettre la décontamination des locaux, selon l’Agence France-Presse. Une salle d’urgence d’un hôpital a également été déplacée pour permettre l’éradication des insectes hématophages.

Diminution à Montréal

À Montréal, les statistiques démontrent une baisse du nombre de punaises de lit. La Ville a enregistré 1 473 infestations depuis le début de l’année, selon les déclarations complétées par les gestionnaires antiparasitaires. En comparaison, il y a eu 2 547 déclarations en 2022, 1 684 en 2021 et 1 537 en 2020. Avant 2019, la Ville comptait toujours au moins 2 500 infestations par an. Toutefois, ces chiffres ne sont pas forcément exacts, estiment Michel Grenier et Sean Jourdain. Même si les déclarations sont obligatoires, plusieurs exterminateurs ne les remplissent pas, affirment-ils.


Au 311, le nombre d’appels à la Ville pour se rendre au domicile d’un citoyen pour des punaises de lit est également en baisse. En effet, la Ville peut exiger qu’un propriétaire fasse appel à une entreprise de lutte antiparasitaire. Elle peut également émettre des contraventions de 1 000 $ aux particuliers ou de 2 000 $ aux entreprises qui ne respectent pas la réglementation municipale.

La situation est en constante diminution depuis 2018, selon cet indicateur (311). Mais la Ville reste vigilante, d’autant qu’on constate une forte reprise des déplacements depuis la fin des mesures sanitaires.

Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal

La Société de transport de Montréal (STM) ne constate pas non plus d’augmentation du nombre d’infestations dans ses autobus ou ses voitures de métro. Depuis le 1euh En septembre, l’organisme a reçu trois plaintes concernant des punaises de lit, mais dans les trois cas, les usagers n’avaient pas vu les insectes, souligne Amélie Régis, conseillère corporative de la STM.

« Lorsqu’un employé signale ou soupçonne la présence de punaises de lit, la voiture de bus ou de métro concernée est immédiatement mise en quarantaine. Une intervention d’extermination est alors réalisée. Le véhicule n’est remis en circulation que lorsque l’intervention est terminée et concluante », explique M.moi Régis.

Comment prévenir une infestation

  • Évitez le désordre.
  • Inspectez les vêtements usagés que vous achetez.
  • Inspectez les articles usagés que vous achetez.
  • Prenez vos précautions et faites des vérifications avant de déménager.
  • Prenez des précautions lorsque vous voyagez.
  • Inspectez vos bagages au retour de votre voyage.

Apprendre encore plus

  • 231
    Nombre d’appels 311 reçus en 2023 pour que la Ville évalue un problème de punaises de lit dans une résidence et intervienne auprès du propriétaire

    Source : Ville de Montréal


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page