quels sont les scénarios pour que le PSG soit champion ce week-end ?

Le club parisien accueille Le Havre samedi pour la 31e journée, et peut déjà s’emparer du titre à la fin de ce week-end.

France Télévisions – Éditorial Sport

Publié


Temps de lecture : 1 min

Les joueurs du Paris Saint-Germain célèbrent un but contre l'Olympique de Marseille le 31 mars 2024 au stade Vélodrome de Marseille.  (CHRISTOPHE SIMON/AFP)

Les Parisiens n’emporteront pas le trophée dans leurs bagages à Dortmund, mais ils pourraient bien être sacrés avant le match aller de leur demi-finale de Ligue des champions. Si aucune remise du trophée n’est prévue, quelle que soit l’issue du match du samedi 27 avril à 21h00, les Parisiens pourraient officiellement remporter le championnat de France devant leur public, face au Havre. Ils seraient bien inspirés d’empocher cette récompense avant leurs principaux matches de fin de saison, en Ligue des Champions ainsi qu’en finale de Coupe de France, le 25 mai face à l’Olympique Lyonnais.

De l’aveu même de Luis Enrique, en conférence de presse à la veille du match contre Le Havre, remporter le titre ce week-end permettrait d’aborder plus sereinement la fin de saison : « Ce qui change, c’est que si nous gagnons demain, nous serons officiellement champions et le faire devant nos supporters est idéal ». Nul doute que les supporters parisiens présents en tribunes samedi rêvent eux aussi à une soirée de titre.

Paris maître de son destin

Contrairement à mercredi, où Monaco avait retardé le sacre parisien en s’imposant devant Lille, les Parisiens ont leur destin entre leurs mains. Ils comptent déjà onze points d’avance sur les Monégasques à quatre matches de la fin, un écart qu’ils doivent simplement maintenir pour être sacrés au terme de cette 31e journée, au terme de laquelle il ne restera plus que trois matches et neuf points. prendre pour chaque équipe. Les hommes de Luis Enrique assureront donc leur sacre en cas de succès face au Havre au Parc des Princes.

En revanche, s’ils ne parviennent pas à s’imposer, ils devront attendre le déplacement de Monaco à Lyon, dimanche 28 avril à 19h, pour connaître leur sort. En cas de match nul à Paris, il suffirait aux Monégasques de ne pas gagner. Mais en cas de défaite du PSG, il faudrait aussi une défaite de Monaco pour que les joueurs de la principauté ne reviennent pas à neuf points d’eux, seuil auquel ils se maintiennent mathématiquement dans la course au titre, bien qu’avec une différence. de buts très inférieurs (+18 contre +47).