Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Qu’est-ce qu’un acte de garantie générale et comment ça marche ? • Benzinga

Après avoir trouvé la maison que vous souhaitez acheter et fait une offre qui a été acceptée, vous êtes sur le point de devenir propriétaire. La dernière étape est la diligence raisonnable et la clôture.

Mais avec tout cet enthousiasme vient la réalité : vous devrez vous assurer que le propriétaire dispose d’un titre libre et clair pour vendre la maison. Un acte de garantie générale offre la plus grande protection. Lisez la suite pour comprendre comment ces actes fonctionnent.

Comprendre les actes de garantie générale

​​Un acte de garantie générale est un document juridique utilisé dans les transactions immobilières pour transférer la propriété d’un bien. Il offre à l’acheteur le plus haut niveau de protection car le vendeur garantit un titre clair et se défend contre d’éventuelles réclamations. Cela vous protège en tant qu’acheteur en certifiant que le vendeur détient un titre libre et clair sur une propriété sans privilèges ni hypothèques en cours.

Dans un acte de garantie générale, le vendeur est appelé le concédant, tandis que l’acheteur est appelé le cessionnaire.

En délivrant ce document, l’acheteur est protégé contre de futures réclamations au titre de propriété. Si vous demandez un prêt hypothécaire, vous avez besoin d’un acte de garantie pour finaliser l’approbation.

Acte de garantie générale par rapport aux autres types d’actes

Vous pouvez rencontrer d’autres actes au-delà de l’acte de garantie générale, mais beaucoup ne sont pas utilisés dans les transactions immobilières régulières. Vous verrez peut-être un acte de garantie spécial ou un acte de renonciation, et il est important de comprendre en quoi les protections et les garanties qu’ils offrent diffèrent d’un acte de garantie générale. D’autres types d’actes comprennent :

Acte de garantie spéciale

Un acte de garantie spéciale diffère d’un acte de garantie générale par les limitations qu’il impose à la garantie. Un acte de garantie générale garantit qu’il n’y a aucune réclamation ou privilège en suspens sur la propriété, et il assure à l’acheteur que l’acte est libre et exempt de tout privilège passé ou autre problème.

En revanche, si un vendeur délivre un acte de garantie spécial, il ne donne aucune garantie sur les problèmes qui pourraient survenir à l’avenir en raison des actions des propriétaires précédents. Un acte de garantie spécial indique que le concédant détient le titre et qu’il n’y a eu aucune charge ou défaut de titre de la propriété pendant la période pendant laquelle le concédant était propriétaire de la propriété. Néanmoins, il pourrait y avoir des charges provenant des propriétaires précédents.

Acte tenant lieu de forclusion

Un acte tenant lieu de forclusion est un document qui permet aux propriétaires qui autrement subiraient une saisie de leur propriété de la transférer au prêteur. Un acte tenant lieu de forclusion transfère le titre de propriété du propriétaire au prêteur en échange d’un allégement de la dette hypothécaire. Cet acte a un but différent de celui d’un acte de garantie.

Acte à usage spécial

Les actes à usage spécial sont utilisés dans les procédures judiciaires ou permettent à ceux qui agissent à titre officiel d’effectuer des transferts de propriété sans responsabilité personnelle. Ceux-ci sont également utilisés dans un but très différent et ne sont pas couramment utilisés dans les transactions immobilières régulières.

Acte de renonciation

Un acte de renonciation libère l’intérêt d’une personne sur une propriété sans indiquer si elle avait des droits de propriété. Il est utilisé lors du transfert de propriété. Un acte de renonciation ne garantit pas que le constituant ou le signataire ait un droit sur la propriété. Il est simplement indiqué qu’ils ne feront plus de réclamation à l’avenir.

Bien qu’un acte de garantie générale et un acte de renonciation puissent être utilisés pour transférer une propriété, un acte de renonciation ne constitue aucune des garanties de l’acte de garantie générale. Au lieu de cela, il renonce simplement à ses droits de propriété.

Qui prépare un acte de garantie générale ?

En règle générale, l’avocat du vendeur ou une société de titres prépare l’acte de garantie générale. Ils veillent à ce que toutes les informations nécessaires soient incluses, telles que des descriptions précises des propriétés, les noms légaux des parties impliquées et toutes les restrictions ou servitudes applicables. Vous pouvez également demander à la société titulaire de vérifier l’acte de garantie dans le cadre de la recherche de titre.

Quelles informations sont requises dans un acte de garantie générale ?

Un acte de garantie générale doit inclure les noms et adresses de l’acheteur et du vendeur, une description détaillée de la propriété, le prix d’achat, les charges éventuelles et les garanties accordées par le vendeur. Les éléments qui doivent être inclus pour garantir la validité d’un acte de garantie générale sont :

  • Le nom et l’adresse du constituant (vendeur)
  • Le nom et l’adresse du bénéficiaire (acheteur)
  • Une description légale de la propriété issue de l’acte précédent
  • Une déclaration selon laquelle le concédant est le propriétaire légal du bien et a le droit de le transférer
  • Une déclaration selon laquelle le constituant a le droit légal de transférer la propriété
  • Une déclaration selon laquelle il n’y a aucune réclamation légale sur la propriété par les créanciers
  • Une déclaration selon laquelle le concédant transfère la propriété au bénéficiaire
  • Le concédant garantit qu’en cas de réclamation, il indemnisera le bénéficiaire.

Quelles sont les garanties de base dans un acte de garantie générale ?

Les garanties de base d’un acte de garantie générale comprennent des clauses standard. Voici ce que chacun de ces éléments signifie.

Alliance de jouissance tranquille

Une clause de jouissance tranquille signifie que le concédant déclare que le cessionnaire aura un usage intact et une jouissance illimitée de la propriété. Par exemple, si quelqu’un faisait obstacle à une servitude d’accès à la propriété, cela violerait l’engagement de jouissance tranquille, en supposant que le bénéficiaire était au courant du problème.

Pacte contre les charges

Avec l’engagement contre les charges, le vendeur garantit que la propriété est libre de privilèges ou de charges. Les vendeurs peuvent conclure cette alliance même s’il existe des charges, à condition qu’elles soient spécifiquement indiquées dans l’acte.

Dans ce cas, si le propriétaire conclut cet engagement et que vous découvrez plus tard que quelqu’un utilise votre propriété pour accéder à une autre propriété, cela violerait l’engagement.

Alliance de Seisin

Un engagement de saisie stipule que le constituant est seul propriétaire du terrain ou de la propriété achetée, et qu’aucune autre partie n’a d’intérêt ou de droit de propriété. Ceci est essentiel pour la vente d’un bien. Par exemple, supposons qu’un mari divorcé vende une propriété. Dans ce cas, il ne peut signer un engagement de saisie que si son ex-conjointe n’est plus copropriétaire du bien ou participe à la transaction et signe des accords similaires.

Engagement d’assurance supplémentaire

L’engagement d’assurance supplémentaire est unique à un acte de garantie générale. Il stipule que le constituant fera tout ce qui est nécessaire pour éliminer un défaut associé au titre, tel qu’une charge, s’il survient à l’avenir. Si le problème n’est pas résolu conformément à l’accord, l’accord stipule que des dommages et intérêts seront accordés au bénéficiaire.

Que se passe-t-il si un problème survient avec le titre après le transfert de la propriété ?

L’acte de garantie générale protège l’acheteur si un problème survient avec le titre après le transfert de la propriété. Le vendeur est légalement tenu de défendre l’acheteur contre toute réclamation et de l’indemniser en conséquence si celle-ci s’avère fondée. Pour cette raison, un acte de garantie générale offre la plus grande protection lors de l’achat d’une propriété.

Quelle est la durée de validité d’un acte de garantie générale ?

Un acte de garantie générale est valable indéfiniment tant que le bien reste en possession de l’acheteur. Il s’agit d’un enregistrement permanent du transfert de propriété, garantissant les droits et la propriété de l’acheteur. Elle reste valable que vous soyez propriétaire d’une maison pendant cinq ans ou 50 ans.

Derniers conseils pour protéger votre achat de maison

En plus d’une société de titres fiable pour garantir qu’il n’y a pas de problèmes de titres, vous souhaiterez faire appel à des inspecteurs et évaluateurs professionnels agréés pour vous donner une idée de l’état de la propriété. L’achat d’une maison est une période passionnante. Prendre les mesures supplémentaires pour garantir que la propriété est en bon état et exempte de toute charge inconnue, empiètement, problème de titre ou réclamation peut protéger votre famille et votre tranquillité d’esprit. Un acte de garantie générale peut vous aider à avoir cette tranquillité d’esprit lorsque vous commencez votre séjour dans votre nouvelle maison.

Questions fréquemment posées

UN

Dans certains cas, il pourrait y avoir une raison de révoquer un acte de garantie générale, mais cela n’est généralement possible que par un procès et peut être difficile à prouver.

UN

Non, il y a des différences entre un acte de garantie générale et assurance titres. L’assurance titres couvre un éventail de réclamations plus large que celui couvert par un acte de garantie.

UN

Oui un acte de garantie générale garantit l’état de la propriété tel que stipulé dans l’acte authentique. Il offre à l’acheteur un haut niveau de protection en garantissant l’absence de problèmes avec la maison de la part des propriétaires actuels ou précédents.


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page