ralenti par West Ham, Liverpool perd gros dans la course au titre

Le titre de champion d’Angleterre échappe à Harvey Elliott et Michail Antonio avec Liverpool.
David Klein / REUTERS

Les Reds ont concédé la part des points (2-2) sur le terrain de West Ham. La mission devient plus compliquée pour le titre.

La fin des illusions ? Trois jours après sa défaite sur la pelouse de son rival, Everton FC (2-0), le Liverpool FC a laissé échapper deux points, ce samedi après-midi, sur celui de West Ham United (2-2), en ouverture des 16es de finale.e Journée de Premier League, au terme d’un match plaisant avec plusieurs rebondissements. Dès l’entame du match, les Reds ont pris le jeu en main, monopolisant le ballon et cherchant patiemment les écarts sur les côtés ou une belle passe verticale entre les lignes. Ils ont (logiquement) dominé la première mi-temps, se créant plusieurs occasions franches, que ce soit avec Harvey Elliott (11e et 33e), Trent Alexander-Arnold (21e), Cody Gakpo (39e) ou encore Luis Diaz (41e). Mais malgré de nombreuses situations, les hommes de Jürgen Klopp n’ont pas réussi à faire la différence… Et les Hammers en ont profité. En effet, peu avant la pause, sur un corner côté gauche joué à deux joueurs, Jarrod Bowen plaçait une tête croisée qui ne laissait aucune chance à Alisson (43e).e). Les joueurs de David Moyes rentrent donc aux vestiaires avec un but d’avance, un peu contre le cours du jeu.

Dans le deuxième acte, le Liverpool FC a apporté plus d’intensité et (surtout) de rythme. Une stratégie qui a rapidement porté ses fruits. Servi par Luis Diaz dans la surface de réparation, Andrew Robertson – profitant d’une petite faute de main d’Alphonse Areola – a égalisé à la 48e.e minute de jeu sur une frappe du pied gauche. Les Reds continuent de pousser. Et peu après l’heure de jeu, ils prenaient (logiquement) l’avantage sur une tentative (non cadrée) de Cody Gakpo déviée à trois reprises (65e).e). Nous pensions alors qu’ils avaient fait le plus dur. Mais c’était sans compter sur l’abnégation (et le talent) de West Ham. Au 77e minute de jeu, sur une belle inspiration du pied gauche de Jarrod Bowen, Michail Antonio remettait les deux équipes à égalité avec une tête décroisée imparable. En fin de match, Jürgen Klopp a tout tenté pour aller chercher la victoire, lançant notamment Mohamed Salah et Darwin Nunez. Cependant, le Liverpool FC n’a pas réussi à remporter la victoire. Et avec ce point du nul, les Reds (3e) ont sans doute dit adieu au titre de champion d’Angleterre.