Rappel de canettes en raison de la présence de bisphénol A

principe de précaution – Le bisphénol A, interdit en France depuis 2015, est un perturbateur endocrinien selon l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments

Si vous possédez du Coca-Cola Cherry, vous devrez le remplacer. Les canettes de 33 cl de cette boisson distribuée par la chaîne B&M en France font l’objet d’une mesure de rappel par les autorités en raison d’un risque sanitaire, ont-elles annoncé samedi.

Ces canettes aromatisées à la cerise font l’objet de mesures de précaution en raison de la présence d’un produit chimique dangereux. « Le revêtement intérieur de la canette en résine phénoxy est fabriqué à partir de bisphénol A », selon le site gouvernemental Rappel Conso.

Un rappel valable jusqu’au 27 août

Le bisphénol A, interdit en France depuis 2015 alors qu’il était auparavant utilisé dans la fabrication de canettes et de boîtes de conserve, est un perturbateur endocrinien selon l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Anses). Il est soupçonné d’être lié à de multiples troubles et maladies (cancer du sein, stérilité…).

Conso Recall n’indique cependant pas combien de canettes sont concernées par la mesure. Le rappel dure jusqu’au 27 août et les acheteurs peuvent demander un remboursement complet.

« Coca-Cola France tient à préciser que ce rappel ne concerne pas les autres produits Coca-Cola Cherry qui sont vendus dans d’autres points (…) Lire la suite sur 20minutes

Lire aussi :
Bisphénol A : Bonduelle, Andros et Unilever condamnés pour collusion sur la non-indication du perturbateur endocrinien
Loi PFAS : « Une victoire historique » malgré les compromis, pour le député Vert Nicolas Thierry
Perturbateurs endocriniens : Le seuil recommandé en bisphénol A dépassé chez de nombreux adultes européens