Skip to content
Rec Now A ‘Maharatna’ – Le statut améliore l’autonomie du conseil d’administration

mini

Les actions de REC Ltd ont terminé à Rs 103,65, en hausse de Rs 0,75, ou 0,73% sur l’ESB. Incorporée en 1969, REC est une NBFC axée sur le financement et le développement du secteur de l’électricité en Inde.

La société d’État REC Ltd a déclaré jeudi que le gouvernement lui avait accordé le statut d’entreprise centrale du secteur public (CPSE) « Maharatna », lui conférant ainsi une plus grande autonomie opérationnelle et financière.

REC est la 12e entreprise à obtenir le statut de Maharatna.

« Un arrêté à cet effet a été émis aujourd’hui par le département des entreprises publiques, sous la tutelle du ministère des finances », a indiqué la société dans un communiqué du 22 septembre.

Incorporée en 1969, REC est une NBFC axée sur le financement et le développement du secteur de l’électricité en Inde. L’octroi du statut de Maharatna à REC donnera au conseil d’administration de la société de plus grands pouvoirs dans la prise de décisions financières.

Le conseil d’administration d’un Maharatna CPSE peut effectuer des investissements en actions pour des coentreprises financières et des filiales en propriété exclusive et entreprendre des fusions et acquisitions en Inde et à l’étranger, sous réserve d’un plafond de 15% de la valeur nette du CPSE concerné, limité à Rs 75 000 crore dans un projet.

Le conseil peut également structurer et mettre en œuvre des programmes relatifs à la gestion et à la formation du personnel et des ressources humaines. Avec cela, REC peut également conclure des coentreprises technologiques ou d’autres alliances stratégiques, entre autres.

Vivek Kumar Dewangan, CMD, a déclaré que REC avait réalisé cet exploit grâce à son adaptabilité, sa résilience et ses performances constantes même pendant la pandémie mondiale de COVID-19.

« Au cours de l’exercice 22, REC a réalisé son bénéfice net le plus élevé jamais enregistré de Rs 710 046 crore et a atteint une valeur nette de Rs 750 986 crore, grâce à sa gestion rentable des ressources et à ses politiques financières solides », a-t-il ajouté.

Pour être éligible à l’octroi du statut de Maharatna, l’entreprise doit avoir un chiffre d’affaires moyen de plus de Rs 25 000 crore, une valeur nette annuelle moyenne de plus de Rs 15 000 crore et un bénéfice net annuel moyen de plus de Rs 5 000 crore au cours du dernier trois ans.

Le programme Maharatna vise à donner des pouvoirs accrus aux conseils d’administration des CPSE de grande taille identifiés afin de faciliter l’expansion de leurs opérations, tant sur les marchés nationaux que mondiaux.

Entre autres, le statut Maharatna permet aux entreprises « d’engager des dépenses en capital pour l’achat de nouveaux articles ou pour le remplacement, sans aucun plafond monétaire ». En outre, ces CPSE ne devraient pas dépendre d’un soutien budgétaire ou de garanties gouvernementales.


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.