Skip to content
Regardez la Mercedes EQG 2024, une Classe G électrique, faire un tour de réservoir


  • Mercedes-Benz a révélé que son prochain SUV électrique de Classe G, présenté en avant-première par le concept EQG de l’année dernière, sera capable d’un « tour de réservoir ».
  • Dans la vidéo, l’EQG utilise ses quatre moteurs électriques pour pivoter à 360 degrés sur son propre axe.
  • L’EQG devrait arriver pour l’année modèle 2024.

    Mercedes-Benz a des plans d’électrification ambitieux, ayant déjà lancé le multisegment EQB, la berline de luxe EQS, la berline EQE plus petite et le SUV EQS. À terme, même la Classe G carrée – pas vraiment connue pour son respect de l’environnement avec son modèle AMG G63 V-8 de 577 chevaux – engendrera une variante électrique. Mercedes a présenté en avant-première la Classe G électrique l’année dernière avec le concept flashy EQG, mais a révélé très peu de choses sur les composants mécaniques du tout-terrain. Mercedes a maintenant donné un avant-goût de ce dont la version de production de l’EQG sera capable en montrant l’un de ses trucs de fête, le G-turn, lors d’une récente conférence.

    Si vous vous souvenez du « tank turn » que Rivian a montré en 2019, le G-turn vous semblera très familier. L’EQG comprend quatre moteurs électriques, un alimentant chaque roue, et utilise ces moteurs pour faire tourner le SUV en place en tournant les roues d’un côté du véhicule dans la direction opposée aux roues de l’autre côté. La vidéo montre un prototype camouflé tournant à 360 degrés sur son propre axe sur une parcelle de terre, avec ce shtick susceptible de ne fonctionner que sur le trottoir. Rivian n’a pas encore inclus la fonction de rotation du réservoir dans la R1T de production, mais avec l’EQG qui ne devrait pas arriver avant 2024, Mercedes a un peu de temps pour régler les choses.

    Lors de la conférence, Mercedes a également révélé que l’EQG roulera sur une suspension avant indépendante, avec un essieu arrière rigide qui sera développé exclusivement pour les véhicules électriques. L’EQG sera également proposé avec une batterie lithium-ion qui utilise la chimie des anodes en silicium pour augmenter la densité d’énergie et donc la portée. L’EQG est prévu pour l’année modèle 2024, donc plus de détails sur l’icône tout-terrain électrifiée devraient continuer à être publiés au cours des deux prochaines années.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.