Remco Evenepoel et Primoz Roglic au sol après une grosse chute, la 5ème étape définitivement neutralisée

Publié


Durée de la vidéo : 1 min

La route est décidément très dangereuse aujourd'hui sur les routes du Critérium du Dauphiné : une énorme chute a eu lieu dans le peloton.  De nombreux favoris sont tombés au sol.

Étape 5 : la course neutralisée après une énorme chute
La route est décidément très dangereuse aujourd’hui sur les routes du Critérium du Dauphiné : une énorme chute a eu lieu dans le peloton. De nombreux favoris sont tombés au sol.
(France Télévision)

A 20 kilomètres de l’arrivée de la 5e étape, jeudi, une chute due à la route mouillée a envoyé au sol une grande partie du peloton, notamment le leader Remco Evenepoel et Primoz Roglic. La scène est définitivement arrêtée.

Une chute collective, impliquant une grande partie du peloton, a eu lieu lors de la 5e étape du Critérium du Dauphiné, jeudi 6 juin. A 20 kilomètres de l’arrivée à Saint-Priest (Rhône), la route glissante à cause de la pluie a envoyé un grande partie des coureurs au sol, notamment le leader Remco Evenepoel (Soudal-Quick-Step), son dauphin Primoz Roglic (Visma-Lease a Bike) ou encore Jai Hindley (Bora-hansgrohe). Le Français David Gaudu (Groupama-FDJ) n’a pas chuté, contrairement à son équipier Valentin Madouas.

Aucun blessé grave n’a pour l’instant été signalé parmi les favoris, qui attendaient avec le reste du peloton après la neutralisation. En revanche, Dylan van Baarle (Visma-Lease a Bike) a été évacué, et Bruno Armirail (Decathlon-AG2R La Mondiale) semblait souffrir de douleurs au coude. La direction a pris la décision de neutraliser définitivement la scène.

La chute s’est produite en fin d’étape, alors que le duo d’échappée composé des Français Mathis Le Berre (Arkéa-B&B Hôtels) et Tobias Bayer (Alpecin-Deceuninck) n’avait que 27 secondes d’avance sur le peloton. Une chute était déjà survenue à 38 kilomètres de l’arrivée.