retour au calme après l’évacuation des manifestants pro-palestiniens

Publié


Durée de la vidéo : 2 minutes

Blocus de Sciences Po Paris : retour au calme après l'évacuation des manifestants pro-palestiniens

Blocus de Sciences Po Paris : retour au calme après l’évacuation des manifestants pro-palestiniens
Blocus de Sciences Po Paris : retour au calme après l’évacuation des manifestants pro-palestiniens
(franceinfo)

Le calme est revenu à Sciences Po Paris samedi 27 avril. Après l’arrivée des CRS la veille, les étudiants pro-palestiniens ont accepté de lever le blocus après avoir trouvé un accord avec la direction.

Toute la journée du vendredi 26 avril, ils ont occupé les rues pour montrer leur soutien au peuple palestinien et exiger la fin des partenariats de l’école avec des entreprises soutenant la politique israélienne. Une manifestation sans heurts, jusqu’à l’arrivée des militants pro-israéliens. La police est intervenue pour ordonner aux étudiants de quitter les lieux. Un accord a finalement été trouvé entre la direction et les étudiants. Les manifestants ont ainsi levé le blocus.

D’autres jours de mobilisations ?

Les élus de France Insoumise présents sur place salués « Une victoire »mais les partis de droite accusent le parti de gauche d’exploiter les étudiants. « La direction de Sciences Po s’est vautrée devant Jean-Luc Mélenchon et ses acolytes », regrette Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais. De même, le gouvernement dénonce le blocage et l’arrêt des cours. Malgré un accord avec la direction, les étudiants regrettent que toutes leurs revendications n’aient pas été entendues. D’autres jours de mobilisations pourraient être annoncés.