Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Roch Voisine fête les 35 ans de son tube « Hélène »


Chaque jour, une personnalité s’invite dans l’univers d’Élodie Suigo. Jeudi 7 décembre 2023 : Auteur, compositeur et interprète canadien, Roch Voisine. Il se produira en concert le 6 avril au Zénith de Paris.

Publié


Temps de lecture : 3 minutes

Le chanteur canadien Roch Voisine.  (franceinfo)

Roch Voisine est auteur, compositeur, interprète, acteur et animateur de télévision. En 1989, sa chanson est sortie Hélène, tiré de l’album du même nom, devenu culte et rencontrant un succès immédiat. En 2024, elle fêtera les 35 ans deHélèneavec deux concerts, le 4 avril au Forest National de Bruxelles et le 6 avril au Zénith de Paris.

franceinfo : Ces deux concerts sont très importants pour vous car ils montrent enfin ce qui s’est passé il y a 35 ans

Roch Voisine : Oui, c’est un pas en arrière. Quand je suis arrivé en Europe, mon premier rendez-vous était au Forest National à Bruxelles. Un grand choc culturel. Et puis, nous avons fait deux concerts au Zénith de Paris et un rendez-vous à Lyon. C’est tout ce que nous avons fait. Ce fut le premier contact avec le public européen et je m’en souviendrai toute ma vie. 35 ans après, nous souhaitons mettre en valeur ces concerts. On est plutôt excités car pour nous, ça va être un grand moment sur scène et pour les gens dans la salle aussi.

La chanson Hélène est né, en réalité, en 1982. C’était un cadeau qu’un ami voulait offrir à son amant et la chanson ne sortirait qu’en mai 1989. Cela allait être un raz-de-marée.

Oui. Je me souviens avoir syntonisé (sélectionné une fréquence au Québec) les stations de radio, les unes derrière les autres et capté la fin de la chanson, le début de la chanson. C’était une vraie folie. Cela a dû arriver 25 fois par jour.

Vous serez propulsé sur le devant de la scène et surtout dans la lumière. Votre vie, à ce moment-là, change à tel point qu’elle ne vous appartiendra presque plus.

On peut dire cela parce qu’à l’époque, je menais une vie normale en tant qu’étudiant universitaire dans la ville d’Ottawa. Et puis tout d’un coup ça arrive et je me dis : « Je suis à l’université depuis quatre ans, donc ce serait bien de faire une pause ». Je vais voir le directeur de l’école de physiothérapie de l’université et ensuite je lui demande si je peux m’arrêter un peu. Il m’a répondu, « Oui, tu peux arrêter pendant deux ans si tu le souhaites, puis je te réintégrerai dans le programme dès ton retour« . Et je n’y suis jamais retourné. Cela fait 40 ans ! Du coup, on se lance dans ça et c’est de la folie parce que ça arrive très vite. On perd tous nos repères.

« Le succès d’Hélène a fait que ce n’était plus du tout la même vie, c’était presque un autre univers. »

Roch Voisine

sur franceinfo

Rapidement, cette chanson va résonner en France. Vous allez être numéro un pendant neuf semaines consécutives. Beaucoup seront persuadés qu’Hélène est une vraie personne, en tout cas qu’elle est quelqu’un qui compte dans votre vie ?

C’est vrai ! Ce n’était pas une ex-petite amie, c’était la petite amie d’un ami. Il voulait lui offrir un cadeau. Mais c’est toujours un peu dangereux d’aller expliquer une chanson comme ça parce que les gens se l’approprient et ensuite aller leur dire en s’appuyant sur un évier : « Oui, je l’ai fait comme ça…« Ce n’est pas génial, mais l’effet a quand même été éblouissant. Ma carrière a décollé comme une fusée.

Vous avez fait 22 albums et ce qui est assez fou c’est que cette chanson est toujours au centre de tout, notamment en France.

« C’est vrai qu’Hélène m’a un peu fait de l’ombre. Dans les dix années qui ont suivi ce succès, il a été assez difficile d’avoir une conversation, de proposer quelque chose de nouveau. »

Roch Voisine

sur franceinfo

On m’a souvent demandé si cela me dérangeait. Finalement, ça me faisait plaisir, mais c’était énervant parce que je devais gagner ma vie avec autre chose, sinon j’aurais fait des concerts où j’aurais chanté Hélène 20 fois!

Finalement, vous avez eu plusieurs carrières. Un en France, un au Canada et un dans le reste du monde.

Les carrières sont un peu différentes car elles n’ont pas commencé de la même manière. Au Canada anglais, j’étais animatrice de télévision parce que je parlais français et anglais et finalement, ils ont aussi appris à me connaître en tant que chanteuse parce que je faisais cela. Et le Québec a toujours été un peu spécial. Vous savez, si je fais un concert à Vancouver et si je fais un concert à Paris, 90 % de la musique n’est pas la même. Au Québec, là où ça devient spécial, c’est qu’ils connaissent autant la matière anglophone que la matière francophone. Je ne veux pas dire que je suis un artiste plus complet chez moi, mais j’ai fait beaucoup plus de choses différentes au Québec que ce que j’ai fait, par exemple, ici ou au Canada anglais.

Quelle place cette musique occupe-t-elle dans votre vie depuis 40 ans ?

Cela me permet de m’exprimer. C’est un peu mon journal intime, donc c’est merveilleux d’avoir ce véhicule pour parler à autant de personnes. C’est extraordinaire de penser qu’il y a encore des gens qui viennent me voir chanter.

grb2 FR

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page