Skip to content
Roman Abramovich, propriétaire du Chelsea FC, a des actifs gelés par la Grande-Bretagne


Un projet de vente du Chelsea FC, l’une des principales équipes de football européennes, a été effectivement bloqué par le gouvernement britannique jeudi lorsqu’il a gelé les avoirs de l’oligarque russe propriétaire du club, Roman Abramovich, dans le cadre d’un ensemble plus large de sanctions annoncées contre un groupe. de riches hommes d’affaires russes.

Le gouvernement, en annonçant ses actions contre Abramovich et six autres oligarques russes, a déclaré qu’il avait pris des mesures pour s’assurer que Chelsea serait en mesure de poursuivre ses opérations et de terminer son calendrier, y compris un match de Premier League à Norwich City jeudi soir. Pour protéger les intérêts du club, le gouvernement a déclaré qu’il avait délivré à l’équipe une licence lui permettant de poursuivre ses activités liées au football.

La licence, qui, selon le gouvernement, ferait l’objet d’une «révision constante», garantira que les joueurs et le personnel de l’équipe continueront d’être payés; que les supporters détenteurs d’abonnements puissent continuer à assister aux matchs ; et que l’intégrité de la Premier League, qui est considérée comme un atout culturel important et l’une des exportations les plus en vue de la Grande-Bretagne, ne sera pas affectée.

Mais pour s’assurer qu’aucun argent ne coule vers Abramovich, le club ne pourra plus vendre de nouveaux billets pour aucun match ni vendre de marchandises en ligne ou dans ses magasins.

Cette interdiction pourrait également empêcher Abramovich de donner suite à ses plans précédemment annoncés de vendre Chelsea. En vertu des nouvelles sanctions, le gouvernement britannique aura désormais une surveillance complète de ce processus. L’effet serait de diminuer considérablement tout prix de vente proposé, mais cela pourrait bloquer complètement une vente car il est peu probable que le gouvernement autorise un transfert d’argent aussi important – Abramovich aurait demandé plus de 2 milliards de dollars pour Chelsea – d’être payé à un propriétaire sous sanctions.

« Compte tenu de l’impact significatif que les sanctions d’aujourd’hui auraient sur le club de football de Chelsea et des répercussions potentielles de cela, le gouvernement a publié ce matin une licence qui autorise la poursuite d’un certain nombre d’activités liées au football à Chelsea », a déclaré le gouvernement britannique. dans sa déclaration annonçant le gel des avoirs d’Abramovich. « Cela inclut les autorisations pour le club de continuer à jouer des matchs et d’autres activités liées au football, ce qui protégera à son tour la Premier League, la pyramide du football au sens large, les supporters fidèles et d’autres clubs. Cette licence n’autorisera que certaines actions explicitement nommées pour s’assurer que la personne désignée n’est pas en mesure de contourner les sanctions britanniques.


sports En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.