Skip to content
Sam Gilliam, figure afro-américaine de la peinture abstraite, décède à 88 ans

Le peintre abstrait afro-américain Sam Gilliam, connu pour ses toiles colorées laissées libres des cadres sur lesquels elles sont généralement fixées, est décédé samedi 25 juin à l’âge de 88 ans, ont annoncé lundi deux galeries ayant collaboré avec lui. Il est décédé à son domicile de Washington d’une insuffisance rénale selon le New York Times.

« Sam Gilliam était l’un des géants du modernisme »a déclaré Arne Glimcher, le fondateur de la galerie Pace, cité dans le communiqué. « Sam incarnait un esprit vital de liberté, obtenu avec courage, férocité, sensibilité et poésie »ajoute David Kordansky, de la galerie du même nom.

Sam Gilliam, figure afro-américaine de la peinture abstraite, décède à 88 ans

C’est à la fin des années 1960 que Sam Gilliam, qui avait déjà peint ses formes colorées sur des toiles pliées avant de les étirer sur leurs châssis, réalise certaines de ses œuvres les plus emblématiques, les « Tentures »en débarrassant complètement ses toiles de leurs supports en bois pour les laisser tomber librement du plafond ou des murs.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Othoniel, Picabia, Friedmann, Messager… Des expositions à visiter tout l’été

« Ces œuvres révolutionnaires (…) ont changé l’histoire de l’art »écrivent les galeristes. « Gilliam a transformé le médium de la peinture et sa relation avec le contexte spatial et architectural dans lequel elle est vue. »

« 1968 a été une année de révélation et de détermination », avait expliqué l’artiste, cité par le communiqué. Trois de ces toiles sont actuellement exposées à la Fondation Louis Vuitton, à Paris, dans le cadre de l’exposition « Couleur en fuite »jusqu’au 29 août 2022.

Le Monde avec AFP


Lemonde Arts

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.