Sandrine Gruda, meilleure buteuse de l’histoire de l’équipe de France de basket, absente de la liste élargie pour les JO

La joueuse française Sandrine Gruda (à droite) affronte le Canada en quarts de finale des Jeux olympiques de Rio de Janeiro (Brésil), le 16 août 2016.

Sandrine Gruda, ancienne capitaine et meilleure buteuse de l’histoire de l’équipe de France de basket, ne figure pas dans la liste élargie annoncée jeudi 16 mai pour préparer les Jeux olympiques de Paris. La pivot, qui avait participé à l’Euro 2023 à l’issue duquel elle avait pointé la responsabilité de l’entraîneur, Jean-Aimé Toupane, après l’élimination en demi-finale, avait raté la dernière rencontre, le tournoi de qualification olympique en Chine. en février.

« Sandrine est une joueuse exceptionnelle ayant toujours porté le maillot de l’équipe de France avec beaucoup d’engagement, cela n’a pas été une décision facile. Nous avons essayé de respecter le joueur »a déclaré Jean-Aimé Toupane devant la presse.

Championne d’Europe en 2009, vice-championne olympique en 2012 et médaillée de bronze en 2021, Sandrine Gruda (36 ans, 2 878 points en 225 sélections), a connu une saison 2023-2024 ponctuée par les blessures.

Lire le portrait de Sandrine Gruda, la stakhanoviste des Bleues

« J’ai rencontré Sandrine. Je savais depuis deux ans que c’était un événement important pour elle. J’ai fait des choix sur la performance, nous avons essayé de construire une équipe avec la meilleure alchimie possible, ce n’était pas facile de lui dire (sa non-sélection) »a ajouté l’entraîneur.

Marine Fauthoux retenue

Le sélectionneur a également retenu dans son groupe de 18 joueuses la leader Marine Fauthoux, lancée dans une course contre la montre pour participer aux JO après avoir été opérée en février d’une hernie discale. « Elle est en forme, s’entraîne, a fait sa rééducation avec une grande satisfaction. Elle sera prête à recommencer avec nous »commenta Toupane.

Les Bleues, réunies à partir du 6 juin, affronteront la Finlande avant les Jeux (29 et 1er juin).euh juillet à Mouilleron-le-Captif), la Serbie (12 juillet, Décines-Charpieu), le Japon (19 juillet, Reims) et la Chine (21 juillet, Reims).

Constitué de 19 joueurs présélectionnés, l’effectif sera réduit à 12 joueurs pour les JO.

Le groupe de 19 joueurs présélectionnés :

  • Responsables : Marine Fauthoux, Romane Bernies, Leïla Lacan, Carla Leite, Marie Pardon
  • Wingbacks : Marine Johannès, Pauline Astier, Valériane Ayayi, Marie-Paule Fopposi, Sarah Michel Boury (capitaine), Janelle Salaün, Migna Touré, Gabby Williams
  • Intérieur : Marième Badiane, Alexia Chéry, Dominique Malonga, Ilana Rupert, Ana Tadic
Lire la réunion | Article réservé à nos abonnés Rudy Gobert, basketteur : « Devenir champion olympique à Paris, c’est l’opportunité d’une vie »

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
Quitter la version mobile