Skip to content
Sebi émet un avis de demande de Rs 4,29 Crore aux promoteurs de Deccan Chronicle Holdings

Le régulateur des marchés de capitaux SEBI a envoyé un avis aux promoteurs de Deccan Chronicle Holding et leur a demandé de payer 4,29 crores de roupies dans une affaire liée à la fausse déclaration des états financiers de la société de l’exercice 200809 à 201112.

Le régulateur des marchés de capitaux SEBI a envoyé un avis aux promoteurs de Deccan Chronicle Holding et leur a demandé de payer Rs 4,29 crore dans une affaire liée à la fausse déclaration des états financiers de la société de l’exercice 2008-09 à 2011-12.

Le régulateur a ordonné à T Venkattram Reddy, T Vinayak Ravi Reddy et PK Iyer de payer Rs 4,29 crore, qui comprend les intérêts et les frais de recouvrement, dans les 15 jours, a déclaré Sebi dans un avis de mise en demeure publié vendredi.

En cas de non-paiement, il récupérera le montant en saisissant et vendant les biens meubles et immeubles des promoteurs Deccan Chronicle Holdings Ltd (DCHL).

Les promoteurs de l’entreprise seront également confrontés à la saisie des avoirs et des comptes bancaires et à de nouvelles arrestations et détentions en prison.

L’avis est intervenu après que T Venkattram Reddy, T Vinayak Ravi Reddy et Iyer n’ont pas payé l’amende qui leur a été infligée par le Securities and Exchange Board of India (SEBI).

Le régulateur, dans son ordonnance de mars, a imposé une amende de Rs 4 crore sur DCHL, Rs 1,30 crore chacun sur T Venkattram Reddy, T Vinayak Ravi Reddy et PK Iyer, Rs 20 lakh sur N Krishnan et Rs 10 lakh sur V Shankar.

Le régulateur a mené une enquête dans le scrip de DCHL pour déterminer si ses promoteurs ont fait un nantissement frauduleux d’actions de la société et s’il y avait une sous-estimation des prêts par l’entreprise dans ses états financiers pour les exercices 2008-09 à 2011. -12.

La période d’enquête s’étendait d’octobre 2011 à décembre 2012.

Conformément à l’enquête, il a été constaté que DCHL avait sous-déclaré les montants des prêts, les paiements d’intérêts et les charges financières dans les livres de comptes de la société au cours des exercices 2008-09 à 2010-11 et ainsi induit en erreur les investisseurs et dans les livres de Deccan Chronicle Marketers (DCM).

T Venkattram Reddy et PK Iyer, en tant que président et vice-président de DCHL, n’ont pas présenté d’états financiers véridiques et justes, ont sous-estimé les passifs et surestimé les bénéfices dans les comptes de l’entreprise, puis ont proposé le rachat d’actions à un prix supérieur à celle du prix de marché en vigueur du scrip malgré l’absence de réserves.

Ils ont sciemment trompé les investisseurs et les ont incités à investir dans les actions de la société.

En outre, T Venkattram Reddy, Ravi Reddy et Iyer ont également omis de divulguer les charges des actions qu’ils détiennent, créées à la suite de la signature de ces engagements de non-cession (NDU) ou accords de nantissement avec divers établissements de crédit, et par conséquent, n’ont pas pour se conformer aux diverses réglementations.

DCHL et ses promoteurs ont tenu les investisseurs dans l’ignorance de l’augmentation de leur participation en raison du rachat d’actions de l’entreprise, a déclaré l’organisme de surveillance du marché.


cnbctv18-forexlive-benzinga

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.