Categories: Actualités locales

Séoul annonce la suspension prochaine de l’accord militaire intercoréen

La Corée du Sud va suspendre totalement son accord militaire conclu en 2018 avec le Nord afin de réduire les tensions entre les deux pays, a annoncé lundi le Conseil national de sécurité à Séoul après que Pyongyang a envoyé des centaines de ballons remplis de détritus de l’autre côté de la frontière. Séoul avait déjà partiellement suspendu l’accord l’année dernière suite à la mise en orbite d’un satellite espion par Pyongyang, mais le Conseil de sécurité nationale a déclaré qu’il demanderait au cabinet de « suspendre totalement » cet accord militaire « jusqu’à ce que la confiance mutuelle entre les deux Corées soit rétablie ».

Au cours de la semaine dernière, près d’un millier de ballons remplis de déchets, allant des mégots de cigarettes aux excréments d’animaux, ont été lancés par la Corée du Nord vers son voisin, dont 600 dimanche, selon Séoul. Pyongyang a affirmé que ces « cadeaux sincères » visait à riposter à l’envoi sur son territoire de ballons chargés de tracts de propagande contre le dirigeant Kim Jong Un. La Corée du Sud a appelé cette action nord-coréenne « de faible qualité » et D’« irrationnel ». Toutefois, contrairement aux récents lancements de missiles balistiques, cette action ne viole pas les sanctions imposées par les Nations Unies au régime nord-coréen.

Pyongyang s’est engagé à « Suspendre » temporairement ces lâchers de ballons en veillant à ce que ce « contre-mesure » avait été efficace. L’accord militaire de 2018, signé dans une période de réchauffement des relations entre les deux pays qui restent techniquement en guerre, vise à réduire les tensions sur la péninsule, notamment le long de la frontière intercoréenne hautement sécurisée. Séoul a partiellement suspendu l’accord en novembre dernier pour protester contre le lancement réussi d’un satellite espion par Pyongyang, et le Nord a déclaré qu’il ne l’honorerait plus du tout. En conséquence, le Conseil de sécurité nationale de Séoul a déclaré que l’accord était « pratiquement nul et non avenu en raison de la déclaration de facto d’abandon de la Corée du Nord »mais le respect du reste de l’accord désavantage Séoul en termes de capacité à répondre à des menaces telles que les ballons.

« Des réponses plus adéquates »

Respecter l’accord « pose des défis importants pour l’état de préparation de nos forces armées, en particulier dans le contexte d’une série de provocations récentes de la Corée du Nord qui causent un préjudice réel et menacent nos citoyens », a déclaré le gouvernement sud-coréen. Cette décision permettra « entraînement militaire dans les zones autour de la ligne de démarcation militaire » Et « des réponses plus adéquates et plus immédiates aux provocations nord-coréennes ». La décision devra être approuvée lors d’une réunion du cabinet prévue mardi avant de prendre effet.

Les relations entre les deux Corées sont à leur plus bas niveau depuis des années, avec une diplomatie longtemps au point mort et Kim Jong Un intensifiant les essais et continuant de développer ses armes tandis que le Sud se rapproche de son principal allié en matière de sécurité, Washington. La décision de la Corée du Sud d’abandonner l’accord de 2018 se voit « qu’il ne tolérera pas que les ballons poubelles traversent la frontière, compte tenu des normes internationales et des conditions de la trêve »a déclaré Hong Min, analyste principal à l’Institut coréen pour l’unification nationale à Séoul. « Cependant, cela pourrait provoquer encore plus Pyongyang car il est impossible de bloquer physiquement les ballons dérivant vers le sud »il ajouta.

Les ballons, qui ne contenaient pas de matières dangereuses, ont atterri dans les provinces du nord de la Corée du Sud, notamment la capitale Séoul et la région adjacente du Gyeonggi, qui abritent ensemble près de la moitié de la population du Sud. Les responsables sud-coréens affirment que cela pourrait conduire à une reprise des émissions de propagande par haut-parleurs à la frontière avec la Corée du Nord, ce qui a toujours exaspéré Pyongyang.

Charlotte

À chaque coup de stylo, créez des histoires captivantes. Découvrez des vérités cachées à la fois. 📝 🔍

Recent Posts

Voitures neuves : la part des voitures électriques a baissé en Europe au premier semestre – 18/07/2024 à 12:03

Les voitures hybrides ont continué de conquérir le marché européen au premier semestre au détriment des véhicules électriques, dont la…

4 minutes ago

140 caravanes de voyageurs débarquent près de Nice, la famille de Kendji Girac présente

Ils n'étaient pas les bienvenus, mais la préfecture des Alpes-Maritimes a finalement décidé de réquisitionner le Grand Près de Levens…

7 minutes ago

EN DIRECT – Tour de France 2024 : suivez la 18ème étape entre Gap et Barcelonnette

L'essentielEcoutez France Bleu chargementNotre vie15h46 - 🚴 Les coureurs français ont tenté leur chance dans les échappées et six d'entre…

8 minutes ago

Le Parlement adopte à la quasi-unanimité une loi encourageant les gardes-frontières à tirer sur les migrants

Le Parlement polonais a voté à une quasi-majorité, jeudi 11 juillet, une loi favorisant l'usage des armes à feu par…

9 minutes ago

Alexandre Sarr change son numéro de maillot pour le 20

Jusqu'à présent avec le numéro 12 pour ses trois premiers matchs de Summer League, Alexandre Sarr va désormais porter le…

10 minutes ago

Après cette première baisse le 1er août, voici les tarifs à prévoir pour les semestres à venir

Les dizaines de millions de Français titulaires d'un compte d'épargne défiscalisé savent que le taux d'intérêt de leur placement évolue…

16 minutes ago