Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

« Si vous n’êtes pas une bonne personne, vous n’êtes plus le bienvenu ici » – Kyle Okposo des Sabres


BUFFLE | Un bon environnement de travail, des collègues que nous apprécions. C’est souvent ce qui stimule l’efficacité du salarié et son envie de s’investir durablement au sein de l’entreprise qui l’emploie.

Pour les Sabres, il semble que ces conditions soient réunies, puisque ces dernières semaines, Rasmus Dahlin et Owen Power ont signé en bas d’une prolongation de contrat les unissant aux Sabres pour quasiment la prochaine décennie.

Getty Images via AFP

«Je voulais vraiment signer un contrat à long terme parce que je crois en ce que nous faisons ici», a déclaré Dahlin à la fin de l’entraînement matinal des Sabres. C’est un si bon groupe. Pouvoir construire quelque chose avec eux sera amusant. Je crois que nous pouvons faire quelque chose de grand.

En effet, ils ne sont pas les seuls patineurs du jeune noyau des Sabres à avoir conclu une entente à long terme avec l’équipe. Ils rejoignent Tage Thompson, Dylan Cozens et Mattias Samuelsson, qui avaient fait de même ces derniers mois.

« Au cours des deux dernières années, la culture a changé au sein de cette organisation », a déclaré Power, qui entame sa deuxième saison complète avec l’équipe qui l’a repêché au premier rang du classement général en 2021.

« Il y a de bonnes personnes dans ce vestiaire », a poursuivi Power. Les gars sont heureux de venir à l’arène. D’après ce que j’ai entendu auparavant, c’est très différent. Et c’est pour le mieux.

L’ambiance était mauvaise

Membre de cette équipe depuis 2016, Kyle Oksposo est en mesure d’attester du changement d’ambiance qui s’est opéré dans le vestiaire des Sabres.

« Maintenant, si vous n’êtes pas une bonne personne, vous n’êtes plus le bienvenu ici. En tant que leader de cette équipe, je veux m’assurer que c’est une valeur primordiale», a déclaré le capitaine des Sabres.

« La façon dont vous traitez les gens est très importante. Personne n’est au dessus de personne. Ce n’est pas parce qu’on a un statut et qu’on joue au hockey qu’il faut mépriser les gens», a-t-il ajouté dans le même souffle.

Ce n’est pas la première fois que l’ambiance négative qui régnait déjà dans l’entourage des Sabres est relevée. Ryan O’Reilly a déjà affirmé qu’il avait souvent perdu l’envie de jouer au hockey au cours de ses trois saisons à Buffalo.

Un tel commentaire donne évidemment mauvaise presse à une organisation. Ce qui ajoute à l’incapacité de l’équipe à participer aux séries éliminatoires depuis 2011.

« Buffalo était probablement sur la liste noire de plusieurs joueurs au cours des 10 dernières années », a déclaré Okposo. Cela change lentement. Cela montre que nous construisons quelque chose de bien. J’espère que ce sera un endroit amusant où jouer pendant longtemps.

« Ce sera une grosse saison »

Agé de 35 ans, Okposo n’a plus qu’une saison à jouer sur son contrat actuel. Difficile de dire s’il portera encore cet uniforme lorsque l’équipe décollera réellement.

Elle a été très près de faire un pas dans cette direction l’hiver dernier, ratant les séries éliminatoires par un seul point.

«Nous étions si proches», se souvient Power. Quand on regarde la situation, on voit qu’elle se résume à des détails. Des détails dans chaque match qui auraient permis de grappiller quelques points supplémentaires. Cela nous a fait comprendre à quel point ils sont importants.

« L’année dernière, nous avons beaucoup appris. Nous avons raté les séries éliminatoires d’un seul point, nous savons donc désormais ce qu’il faut faire pour y participer. Ce sera une grosse saison pour nous », a déclaré Dahlin.

Pour le grand malheur du Canadien qui verra un autre rival gagner du terrain dans la division Atlantique.

Voir également:



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page