Skip to content
Skip Bayless croit qu’il y a une raison pour laquelle les Bengals sont préférés aux chefs


(Photo par Allen Kee/Getty Images) *** Légende locale ***

Le prochain match de championnat de l’AFC semble être une revanche divertissante du match pour le titre de conférence de l’an dernier mettant en vedette les Bengals de Cincinnati et les Chiefs de Kansas City.

La personnalité de Fox Sports 1, Skip Bayless, choisit les Bengals pour gagner et se qualifier pour leur deuxième apparition consécutive au Super Bowl, et il a clairement indiqué que le quart-arrière Joe Burrow en était la principale raison.

À certains égards, par rapport au succès qu’ils ont eu au cours des deux dernières années, les Bengals ont volé juste sous le radar, tandis qu’une grande partie du battage médiatique de la pré-saison était concentrée sur les Chiefs et les Buffalo Bills.

Cependant, Cincinnati a fait son chemin avec Josh Allen et compagnie le week-end dernier lors de la ronde divisionnaire, les battant 27-10.

Alors qu’Allen était en dessous de la moyenne, ne complétant que 25 des 42 passes tout en ne lançant aucune passe de touché, Burrow avait une main ferme, réalisant 23 passes sur 36 et marquant deux passes de touché contre zéro interception.

Au cours de la semaine 13, les Bengals ont accueilli les Chiefs et Burrow a dominé Patrick Mahomes, se connectant sur 25 des 31 passes et lançant deux passes de touché, dont une à Chris Evans au quatrième quart pour mettre son équipe en tête pour de bon.

Bien sûr, lors du match de championnat de l’AFC de l’année dernière, les Bengals étaient serrés, forçant une interception de Mahomes en prolongation, ce qui a conduit au panier gagnant d’Evan McPherson.

Le fait que Mahomes ait affaire à une entorse à la cheville et n’ait plus de receveur hors pair Tyreek Hill donne l’impression que Cincinnati a un rendez-vous avec le destin à venir dans le Super Bowl LVII.

Il a perdu contre les Rams de Los Angeles lors du Super Bowl de l’année dernière, et s’il revient, il y a une chance qu’il y affronte les 49ers de San Francisco, une équipe contre laquelle il a perdu lors de ses deux précédentes apparitions au Super Bowl dans les années 1980.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.