« Sur le risque d’un attentat massif, je pense qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur », assure le président de l’association Life For Paris.

Publié


Durée de la vidéo : 6 minutes

Arthur Dénouveaux, rescapé de l'attentat du Bataclan et président de l'association Life For Paris, fait partie des chanceux qui porteront la flamme olympique.  Invité de 19/20 info, vendredi 26 avril, il revient notamment sur la menace terroriste lors des Jeux olympiques.

Paris 2024 : « Sur le risque d’attentat de masse, je pense qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur », assure le président de l’association Life For Paris
Arthur Dénouveaux, rescapé de l’attentat du Bataclan et président de l’association Life For Paris, fait partie des chanceux qui porteront la flamme olympique. Invité de 19/20 info, vendredi 26 avril, il revient notamment sur la menace terroriste lors des Jeux olympiques.
(infos françaises)

Arthur Dénouveaux, rescapé de l’attentat du Bataclan et président de l’association Life For Paris, fait partie des chanceux qui porteront la flamme olympique. Invité de 19/20 info, vendredi 26 avril, il revient notamment sur la menace terroriste lors des Jeux olympiques.

Arthur Dénouveaux, rescapé de l’attentat du Bataclan et président de l’association Life For Paris, fait partie des 10 000 scouts qui auront la chance de porter la flamme olympique. Présent sur le plateau de l’info 19/20, vendredi 26 avril, il raconte « très impatient »mais aussi « un peu stressé ». « Je m’y prépare avant tout en faisant en sorte que mes proches puissent être là. (…) Sinon, j’essaie de me mettre en phase avec cet esprit olympique»indique-t-il.

Des services de renseignement qui « font un excellent travail »

Revenant sur la menace terroriste lors des Jeux, Arthur Dénouveaux indique : « Je pense qu’on a un problème avec le terrorisme en France, c’est-à-dire qu’on n’arrive pas à s’en débarrasser depuis dix ans. Par contre, ce n’est pas dans ce genre de grands événements que ça cristallise le surtout parce que nous avons une mobilisation des services de renseignement qui font un excellent travail, des services de police qui font aussi un excellent travail. « Sur le risque d’une attaque massive, je crois qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur. »» déclare le président de l’association Life For Paris.