sur un front quasiment gelé, l’initiative est désormais du côté russe

Cet article, initialement publié en janvier 2023, a été mis à jour avec les dernières lectures disponibles – celles de mai 2024.

31 mai 2024, à 827e Jour de « l’opération spéciale » russe, la situation sur le terrain pour les deux belligérants est à peu près la même que celle de novembre 2022, après la contre-offensive surprise de Kiev – qui avait libéré une douzaine de milliers de kilomètres carrés. Depuis, la Russie a empiété sur la ligne de front principalement à l’est du pays, et au nord de la ville de Kharkiv en mai.

Après avoir avancé très lentement, apparemment au prix de lourdes pertes, Moscou contrôlait fin mai environ 17,57 % du territoire ukrainien. Au plus fort de sa progression, en mars 2022, elle en occupait un peu plus du quart.

La lente évolution des zones contrôlées par les belligérants

Ce graphique représente, de janvier 2022 à Aujourd’huila part des 603 550 km² de territoire ukrainien occupé par la Russie et celui contrôlé par Kiev.

Contrôlé par Kyiv

Occupé par Moscou

… avant février 2022

Série « En graphisme » des Décodeurs met en lumière l’actualité sous forme visuelle. Retrouvez tous les articles dans notre rubrique.