Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Sydney survit à Perth alors que Mak et Lolley règlent un affrontement épique de quatre heures en A-League




Le Sydney FC a remporté la victoire dans l’un des matchs les plus longs de l’histoire de la A-League Men, en battant le Perth Glory lors d’une victoire 3-2 qui a duré près de quatre heures en raison des orages.

La première victoire à domicile d’Ufuk Talay en tant qu’entraîneur de Sydney restera longtemps dans les mémoires après que la foudre autour de l’Allianz Stadium samedi ait provoqué de longs retards.

Sydney menait 2-0 lorsque les deux équipes entraient dans les vestiaires à la mi-temps juste après 20h30, heure locale.

La reprise de la seconde période a été initialement retardée de 15 minutes, mais elle a continué à être repoussée en raison de la tempête.

Finalement, le jeu a repris à 22h30 avec l’arbitre Alireza Faghani qui a sonné à plein temps à 23h20 pour mettre fin à un match marathon qui a duré trois heures 35 minutes au total.

Seul un match Macarthur-Newcastle plus tôt cette année, qui a duré quatre heures en raison de vents violents, a duré plus longtemps dans l’histoire de l’ALM.

Alors que les fans se dirigeaient vers les sorties, la majorité est restée pour voir si Sydney pouvait capitaliser sur son avance en première mi-temps grâce aux buts de Joe Lolley et Robert Mak.

Si le match avait été arrêté à la mi-temps, le résultat aurait été en faveur de Sydney.

« J’ai vécu ce genre de choses en Asie avec les équipes nationales juniors et nous avons attendu le coup d’envoi d’un match pendant deux heures », a déclaré Talay.

« C’est hors de notre contrôle, ce n’est pas idéal pour les deux équipes.

« L’heure ne cessait de changer alors que nous essayions de nous préparer, mais nous aurions vraiment dû tuer le match (au début de la seconde mi-temps). »

Glory, qui n’a pas gagné à l’extérieur lors de ses 14 derniers matchs, a débuté de manière prometteuse alors qu’Adam Taggart frappait le poteau et que Luke Ivanovic avait quelques occasions de donner l’avantage aux hommes d’Alen Stajcic dans le premier quart d’heure.

« Je pensais que nous aurions dû mener deux ou trois après 20 minutes et nous étions en tête et n’avons pas saisi nos opportunités », a déclaré Stajcic.

« Nous avons perdu le contrôle total lors de la transition et avons été sévèrement punis. »

Sydney leur a fait payer leur gaspillage avec Lolley tirant devant Cameron Cook avec un tir enroulé bien amorti pour donner l’avantage à l’équipe locale à la 33e minute.

Mak a enchaîné juste avant la mi-temps lorsqu’il a traversé le cœur de la défense de Perth pour rentrer chez lui et doubler l’avantage des Sky Blues.

Après un long délai, Sydney a répondu avec intention, Lolley et Patrick Wood étant tous deux sur le point de mettre le match au lit.

Taggart a trouvé le chemin des filets à la 63e minute et l’équipe visiteuse aurait bien pu revenir au niveau seulement pour qu’Aleksandar Susjnar transforme un effort de Mitch Glasson dans son propre filet en fin de match.

Oli Bozanic a récupéré un but pour Perth sur un coup franc dans le temps additionnel, mais c’était trop peu, trop tard puisque Sydney est reparti avec les trois points.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page