Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Temps de réponse accru | Le chef des pompiers accuse les embouteillages et les chantiers de construction

La légère augmentation du délai d’intervention des pompiers de Montréal ces dernières années est liée à la congestion routière et à l’omniprésence des chantiers de construction, a indiqué lundi leur grand patron.


Les pompiers métropolitains mettent en moyenne 5 min 15 s pour arriver sur les lieux des appels en 2023, alors qu’ils mettaient 4 min 58 s en 2019, soit une augmentation de près de 6 %.

« Ce n’est pas une grosse augmentation, on parle d’une petite variation, mais (…) on voit qu’il y a quand même une tendance à la hausse », a déclaré le chef Richard Liebmann, en marge d’une présentation à l’hôtel de ville. « Les différents chantiers, le trafic, le trafic font que le temps de trajet a un peu augmenté, de quelques secondes. »


Le chef Liebmann a souligné que ses équipes travaillaient à réduire les délais entre la réception des appels au 911 et la sortie des camions des casernes, pour tenter de gagner quelques secondes sur le temps de réponse total.

Le président de l’Association des pompiers de Montréal (APM), Chris Ross, a affirmé que ses membres syndicaux ont également remarqué l’impact des conditions routières sur leur temps de déplacement. Les mesures d’apaisement qui se sont multipliées dans les rues de Montréal ces dernières années ont eu un effet direct. « Nous essayons souvent de ralentir les citoyens », a déclaré M. Ross. « Toutes ces choses qui ralentissent la population ralentissent aussi les pompiers. »


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page