Skip to content
Tiger Woods: « Je sens que je peux » disputer le championnat PGA


Tiger Woods a reçu de nombreux éloges de la part de toute la communauté sportive pour avoir participé au tournoi des Masters de cette année environ 14 mois après avoir failli perdre au moins sa jambe droite dans un horrible accident de voiture.

Depuis que Woods a terminé 47e au Augusta National Golf Club en avril, il se prépare à jouer dans le prochain championnat PGA qui se tiendra au Southern Hills Country Club à Tulsa qui débutera jeudi. Le champion majeur à 15 reprises s’est entretenu mardi avec les journalistes de son rétablissement en cours et de sa poursuite d’un cinquième titre de champion de la PGA en carrière.

« Il y a beaucoup de matériel là-dedans et il y aura des limites à ce que je vais pouvoir faire, mais je vais devenir plus fort », a expliqué Woods, selon Sky Sports. « Je ne sais pas combien c’est ou quelle amplitude de mouvement je retrouverai jamais, mais c’est certainement beaucoup mieux qu’il y a 12 mois.

« Je n’avais pas l’endurance [at The Masters] ce que je voulais. Je ne devrais pas m’y attendre parce que je ne l’ai pas mérité. Je n’y suis pas allé et je n’avais pas fait le travail, mais nous avons pu travailler un peu plus et ça va s’améliorer avec le temps. Au fil des mois, ça va aller mieux. »

Woods en a choqué plus d’un lorsqu’il a tiré un moins de 71 ans lors du premier tour du Masters avant que son jeu ne revienne sur terre ce week-end. Le joueur de 46 ans a néanmoins insisté sur le fait qu’il ne faisait pas ce voyage simplement pour jouer quelques tours largement dénués de sens.

« Je sens que je peux, définitivement », a répondu Woods lorsqu’on lui a demandé s’il se sentait capable de lutter cette semaine. « Je dois juste y aller et le faire. Je dois faire mon travail. Ça commence jeudi et je serai prêt. »

Le public a appris plus tôt dans la journée que Woods était regroupé avec Rory McIlroy et Jordan Spieth pour les deux premiers tours du tournoi.



Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.