Tout ce que vous devez savoir sur PEAC, un nouveau compte d’épargne libre d’impôt

toin nouveau livret A ? On dirait seulement ! Depuis 1euh Dès le mois de juillet, les parents pourront ouvrir un plan d’épargne « avenir climatique » pour leurs enfants : le PEAC. Réservé aux moins de 21 ans, il se présente sous la forme d’un compte-titres ou d’un contrat de capitalisation entièrement défiscalisé (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux), comme son grand frère, le livret A.

Mais contrairement à ces dernières, la rémunération n’est ni fixée à l’avance ni garantie. Le PEAC est plus proche d’un plan d’épargne en actions (PEA) dans le sens où l’épargne sera investie dans des supports dédiés à la transition écologique.

À LIRE AUSSI L’assurance-vie, un paradis fiscal très français

Créé par la loi industrie et climat votée en octobre dernier, le PEAC est en effet destiné à financer des projets bas carbone (éolien, photovoltaïque, hydrogène…). Il peut s’agir d’actions ou d’obligations d’entreprises labellisées ISR (investissement socialement responsable, label France finance verte) ou qui se sont engagées à respecter les exigences de l’accord de Paris.

Un rendement « plus attractif que celui du Livret A »

A l’image du plan d’épargne retraite (PER), qui propose la même gestion gérée, l’épargne investie sera confiée à un gestionnaire dont la mission sera de sécuriser le capital à l’approche de l’échéance. Les textes prévoient que la part des actifs présentant un profil d’investissement peu risqué doit être égale à au moins 70% de l’en (…) Lire la suite