Skip to content
Triple meurtre à Montréal et Laval |  Le coroner en chef ordonne une enquête publique

(Québec) La coroner en chef, Mme.e Pascale Descary, ordonne le lancement d’une enquête publique pour faire la lumière sur les décès d’André Lemieux, Mohamen Belhaj et Alex Lévis-Crevier, tombés sous les balles de l’auteur présumé de ces meurtres, Abdulla Shaikh. L’enquête visera également la mort du suspect, abattu par la police.

Publié à 16h25

Triple meurtre à Montréal et Laval |  Le coroner en chef ordonne une enquête publique

Fanny Lévesque
La presse

L’annonce est tombée lundi soir. Un peu plus tôt, le premier ministre François Legault avait évoqué la tenue d’une enquête du coroner pour faire la lumière sur les événements sans en préciser le contenu. C’est le coroner Me Géhane Kamel, qui a notamment mené l’enquête publique sur la mort de Joyce Echaquan et les décès survenus dans certains milieux de vie pendant la pandémie, qui fera l’enquête.

Elle sera assistée d’un procureur qui sera nommé prochainement. « Les audiences permettront à toute personne d’intérêt de s’exprimer sur les circonstances de ces décès afin d’analyser tous les facteurs contributifs, et ce, en vue de proposer des pistes de solutions pour une meilleure protection de la vie », écrit le bureau du coroner dans un communiqué. communiqué de presse. Les détails de l’enquête ainsi que les dates des audiences seront communiqués ultérieurement, est-il indiqué.

Le suspect dans cette affaire, Abdulla Shaikh, avait un diagnostic de schizophrénie et de traits de personnalité narcissiques et antisociaux, selon des documents judiciaires. En 2016, il a été accusé, entre autres, d’agression sexuelle et d’agression armée. Son procès était prévu en janvier prochain, à Laval. Il a également été révélé que la Commission de révision des troubles mentaux avait autorisé la libération d’Abdulla Shaikh en mars dernier, même s’il représentait un « risque important pour la sécurité publique ».

François Legault a brièvement évoqué lundi la tenue d’une enquête du coroner lorsqu’il a précisé ses propos concernant le décès du suspect. Vendredi, il s’est dit « content que nous nous soyons débarrassés » de l’auteur présumé du triple meurtre. « Ce que je voulais dire, c’est que je suis content que le suspect ait été mis hors d’état de nuire », a-t-il corrigé lors d’une annonce à Sept-Îles.

« Évidemment, je n’étais pas content qu’il soit mort, on ne veut pas ça. Il y a des gens qui ont des problèmes de santé mentale. Là, il y aura une enquête du coroner et de la police pour voir pourquoi cette personne a été libérée », a poursuivi M. Legault.

Vendredi, le Premier ministre a également exigé des réponses. « Il faut aussi voir ce qui s’est passé, car étant donné que c’était quelqu’un qui était déjà visé, pourquoi a-t-il été libéré ? Avons-nous besoin de resserrer…? », a déclaré M. Legault lors d’une mêlée de presse à Montréal.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.