Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Trois défaites en prolongation, c’est frustrant


LAVAL | Le Rocket a certainement connu une dernière semaine frustrante, subissant trois revers dans des matchs qui ont tous nécessité une prolongation.

• Lire aussi : Olivier Galipeau fait sa marque

Les Lavallois ont d’abord perdu 4 à 3 et 3 à 2 en prolongation contre les Américains à Rochester, mercredi et vendredi. Ensuite, ils ont perdu 4-3 contre le Syracuse Crunch samedi dans un match qui s’est terminé par une fusillade.

« Nous devons trouver un moyen de gagner. Nous avons bien joué, mais pas assez bien, a déclaré l’entraîneur adjoint Kelly Buchberger après l’entraînement de l’équipe à la Place Bell lundi midi.

« Bien sûr, c’est un peu décevant, nous voulions marquer le plus de points possible. Trois sur six, ce n’est pas si mal, mais je pense qu’on méritait un meilleur résultat», a déclaré le défenseur Olivier Galipeau, qui a récolté quatre passes décisives lors de ces trois matchs.

« C’est assez frustrant de perdre ces trois matchs car à chaque fois nous nous sommes battus pour la victoire et cela se résumait à un seul but », a ajouté Riley Kidney.

Progrès

Vétéran de 26 ans qui en est à sa troisième année avec le Rocket, Galipeau estime qu’il y a du positif à tirer de ces rencontres malgré les trois revers.

« Nous faisons des progrès », assure-t-il. Nous avons eu du mal depuis le début de l’année à jouer 60 bonnes minutes et c’est ce qui nous a coûté des matches.

« Avoir un effort constant pendant 60 minutes malgré le fait que ce soit sur la route et dans des matchs difficiles, c’est beaucoup de progrès. »

L’équipe a également su donner un peu de répit à ses gardiens en limitant le nombre de buts accordés, ce qui avait été un défaut trop souvent lors des quinze rencontres précédentes.

Développement

L’entraîneur-chef Jean-François Houle a beaucoup mentionné en début de saison que le rôle de l’équipe était avant tout de développer les nombreux jeunes joueurs que lui confiaient les Canadiens de Montréal.

Mais il a aussi dit que la victoire était un bon moyen de développer les jeunes.

« Nous voulons gagner autant que possible même si notre mandat principal est de développer les joueurs.

« Nous pensons que gagner signifie développer les jeunes et que les victoires nous aident à avancer. »

Voir également



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page