Skip to content
Trois meurtres en 24 heures |  Abdulla Shaikh aurait menacé de mort les employés de l’hôpital où il était hospitalisé

Au moins deux préposés aux bénéficiaires de la Cité-de-la-Santé de Laval auraient reçu des menaces de mort de la part d’Abdulla Shaikh, soupçonné d’être l’auteur de la série d’homicides survenus ces derniers jours, alors qu’il était un patient psychiatrique du hôpital.

Publié à 19h19

Trois meurtres en 24 heures |  Abdulla Shaikh aurait menacé de mort les employés de l’hôpital où il était hospitalisé

Alice Girard Bosse
La presse

« Je confirme que nous avons été arrêtés par au moins deux employés qui recevaient des menaces de la part de l’homme au moment où il était hospitalisé », a déclaré Nathalie Bourque, présidente par intérim du Syndicat des travailleuses. et les travailleurs du CISSS de Laval-CSN. Les événements se seraient produits il y a environ un an et demi.

« Je vais avoir ton nom complet, je vais te trouver et je vais te tuer », aurait-il dit à l’un des préposés aux bénéficiaires. « C’était répétitif. Il y avait des regards. Il regardait de loin avec des yeux menaçants. Il était tenace dans ses propos », raconte Mmoi Bourqué.

À un moment donné, M. Shaikh aurait posé sa main sur l’épaule du préposé et mentionné le nom complet de la femme. « L’employé a eu peur. Le personnel a contacté la police », raconte M.moi Bourqué. Jugeant qu’il s’agissait de menaces voilées, la police n’aurait pas retenu la plainte de l’employé. « La salariée a néanmoins persévéré avec son manager et la direction a pris la décision de changer de service », a-t-elle déclaré.

Craignant d’être retrouvée par M. Shaikh, l’employée aurait changé son nom et sa photo de profil sur Facebook, dit Mme.moi Bourqué.

Le personnel médical de l’établissement était « sous le choc » lorsqu’il a appris que M. Shaikh est le suspect des trois meurtres commis ces derniers jours. « Peut-être que la prochaine victime aurait été quelqu’un de l’hôpital », dit M.moi Bourqué.


canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.