Skip to content
Trois personnes tuées dans une attaque terroriste au Pakistan – médias – RT World News


Un kamikaze a pris pour cible un camion de police dans la ville de Quetta, blessant au moins 28 personnes, ont déclaré des responsables aux médias

Un kamikaze a pris pour cible un camion de police dans la ville de Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan, ont rapporté plusieurs médias. L’attaque de mercredi a fait trois morts et des dizaines de blessés, a indiqué la police à Reuters.

Selon l’AFP, citant le haut responsable de la police locale Azhar Mehesar, les policiers s’apprêtaient à accompagner une équipe de vaccinateurs contre la poliomyélite lorsque le terroriste a frappé.

Mehesar est cité comme disant qu’un «policier, une femme et un enfant» font partie des victimes.

Reuters, citant un autre officier local, a rapporté qu’au moins 15 des blessés sont des policiers. Il a révélé que l’explosion avait «ciblé une patrouille.

LIRE LA SUITE:
L’ancien Premier ministre pakistanais explique pourquoi il a annulé un rassemblement

Une faction talibane locale, Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), a envoyé un SMS à Reuters, revendiquant la responsabilité de l’explosion.

Il est intervenu après que le groupe a mis fin lundi à un cessez-le-feu de plusieurs mois avec le gouvernement pakistanais et a menacé de nouvelles attaques.

Fondé en 2007, le TTP a une idéologie identique aux talibans afghans. L’objectif du groupe est de renverser le gouvernement et d’établir la charia au Pakistan. Ses militants, dont beaucoup sont basés de l’autre côté de la frontière en Afghanistan, sont à l’origine de nombreux attentats terroristes meurtriers dans le pays.

Quetta est la capitale de la plus grande province du Pakistan, le Balouchistan, et se trouve à environ 120 kilomètres (75 miles) de la frontière du pays avec l’Afghanistan.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.