trois premiers cas de choléra « indigène » confirmés

Les trois premiers cas de choléra « indigène » ont été recensés à Mayotte, où dix cas importés avaient été enregistrés depuis la mi-mars parmi des migrants notamment venus des Comores voisines, a annoncé ce vendredi l’Agence régionale de santé (ARS).

Ces cas, les premiers résultant d’une contamination interne dans le département de l’Océan Indien, ont été « identifiés dans la commune de Koungou » au nord de Mamoudzou, a précisé Olivier Brahic, directeur général de l’ARS lors d’une conférence. communiqué, précisant que « le plus probable » était que ces patients aient été contaminés par « un malade (qui) ne s’est pas présenté au Samu ».