Skip to content
Trumpet, un Bloodhound, remporte le prix Best in Show à Westminster


TARRYTOWN, NY – Trumpet, un limier magnifiquement ridé et bajou de l’Illinois, a remporté le prix Best in Show au Westminster Kennel Club Dog Show mercredi soir, flairant une foule de concurrents qui comprenait un Samoyède moelleux, un maltais soyeux et un berger allemand tout-business.

Posant devant une énorme coupe en argent et une flopée de rubans lors du tournage glamour post-victoire du champion traditionnel, Trumpet n’avait pas grand-chose à dire. Mais il ressemblait à chaque centimètre carré au champion, son visage lugubre et son air interrogateur, pour une raison quelconque, ajoutant à sa dignité plutôt que de la lui nuire. Il est le premier limier à gagner Westminster.

« J’ai été choquée », a déclaré Heather Buehner, la responsable de Trumpet.

« Il y avait sept beaux chiens dans ce ring. Tu sais, j’ai l’impression que parfois un limier peut être un peu un outsider. J’étais donc absolument ravi.

Étonnamment, dit-elle, Trumpet a participé à sa première exposition canine en janvier.

La deuxième place, ou Best in Show Reserve dans le jargon de Westminster, a été attribuée à un bouledogue français séduisant nommé Winston.

Le spectacle, traditionnellement organisé en hiver au Madison Square Garden, a été déplacé pour des raisons liées à la pandémie à Lyndhurst, un domaine de campagne ici, pour une deuxième année consécutive. Les rondes préliminaires se sont déroulées dans des manèges extérieurs et les rondes de groupe et Best in Show ont été organisées dans une grande tente remplie d’un nombre restreint mais enthousiaste d’amateurs de chiens.

Ce n’était guère comme une année typique, bien que le son familier de Frank Sinatra chantant « New York, New York » ait rempli l’air de la banlieue à la fin de la soirée. De retour à Midtown, à environ 25 miles au sud, l’Empire State Building s’est illuminé en violet en reconnaissance de l’exposition canine.

Avec sa démarche lourde et ses manières lourdes, Trumpet, qui a 4 ans, n’était pas nécessairement le premier choix des spectateurs qui semblaient attirés par des chiens plus voyants et plus effervescents. Les plus grandes acclamations de la soirée étaient réservées à Striker, un Samoyède charismatique et d’une blancheur aveuglante qui faisait partie des sept vainqueurs de groupe.

Striker a également atteint la finale l’année dernière, pour perdre contre un petit Pékinois nommé Wasabi.

Mais Trumpet avait ce quelque chose de spécial que les chiens champions ont. Et il vient d’une souche gagnante. Son arrière-grand-père, Trigger, détenait autrefois le record du chien aux oreilles les plus longues, selon le Livre Guinness des records du monde. L’oreille droite de Trigger mesurait 13,75 pouces de long; sa gauche mesurait 13,5 pouces de long.


sports En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.