Skip to content
Tuchel « toujours heureux » d’être l’entraîneur de Chelsea après les sanctions d’Abramovich

L’Allemand a ajouté que le côté football du club était protégé dans le cadre de la licence qui leur permet de continuer à fonctionner, bien que leur propriétaire ait gelé ses avoirs.

Les champions d’Europe sont confrontés à un avenir incertain, les projets d’Abramovich de vendre le club étant suspendus à la suite des sanctions.

Ils sont également confrontés à des restrictions strictes, notamment l’interdiction de signer des joueurs ou de renouveler des contrats.

Chelsea a confirmé jeudi qu’ils demanderaient une modification de la licence, ce qui pourrait inclure la demande d’autorisation de poursuivre le processus de vente.

Mais Tuchel a insisté sur le fait qu’il ne permettait pas au « bruit » autour du club d’avoir un impact sur son travail.

Avant le match contre Norwich, il a déclaré: « En fait, je ne suis pas sûr d’être inquiet, mais j’en suis conscient. Cela change presque tous les jours.

« Je suis toujours heureux d’être ici et toujours heureux d’être le manager d’une équipe solide. Je sais qu’il y a beaucoup de bruit autour.

« Je n’ai pas d’autre réponse pour vous. Le soulagement signifierait que nous luttons avec toutes les informations et nouvelles là-bas. C’est un grand changement d’hier à aujourd’hui. Pour le moment, il semble que du côté du football, il soit presque protégé.

« Je me sens privilégié d’avoir la chance de participer à des jeux, à l’entraînement et au football que j’aime. »

Dans un communiqué, Chelsea a déclaré: « Le Chelsea Football Club a été informé que son propriétaire, Roman Abramovich, avait été sanctionné par le gouvernement britannique.

«En vertu de sa propriété à 100% du Chelsea FC plc et des entités affiliées, le Chelsea FC serait normalement soumis au même régime de sanctions que M. Abramovich. Cependant, le gouvernement britannique a délivré une licence générale qui permet au Chelsea FC de poursuivre certaines activités

« Nous allons disputer aujourd’hui nos matchs des équipes masculines et féminines contre Norwich et West Ham, respectivement, et avons l’intention d’engager des discussions avec le gouvernement britannique concernant la portée de la licence. Cela inclura la demande d’autorisation pour que la licence soit modifiée afin de permettre au Club de fonctionner aussi normalement que possible. Nous demanderons également des conseils au gouvernement britannique sur l’impact de ces mesures sur la Chelsea Foundation et son travail important dans nos communautés.

Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.