Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Un bambin est décédé dans un service de garde familiale de l’Assomption : l’enfant a été grièvement blessé à l’arrivée des secours


Le bambin d’un an retrouvé grièvement blessé dans une garderie de L’Assomption mardi, et qui a par la suite succombé à ses blessures, aurait pu être victime d’un acte criminel, apprend-on Le journal.

C’est du moins la direction que semble prendre l’enquête en ce moment. Ceci est effectué par la division des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ).

Un appel au 911 a été fait hier concernant un garçon en mauvais état dans une garderie familiale de la rue Labonté. Lorsque les secours sont arrivés, il a été grièvement blessé et a été transporté d’urgence à l’hôpital. Il est décédé quelques heures plus tard, confirme la police. Son petit corps présentait des traces évidentes de violences, notamment au niveau de la tête, indiquent nos sources.

Au passage de l’Agence QMI, une petite charrette était visible devant la résidence.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Les personnes qui exploitent la garderie ainsi que les parents de la petite victime ont été rencontrés par les enquêteurs, mais aucune arrestation n’a été effectuée à ce stade. Pour l’heure, il n’a pas été possible de déterminer où les blessures auraient pu être infligées.

La garderie est exploitée par un jeune homme de Notre-Dame-de-Lourdes et est située au sous-sol d’une petite résidence familiale. Comme la propriétaire de la résidence, qui agit aussi parfois comme éducatrice, a déjà deux enfants, l’environnement pourrait accueillir au maximum quatre autres petits.

« Je préfère m’abstenir de tout commentaire pour le moment. Par respect et pour ne nuire à la réputation de personne. C’est très dur », a déclaré Tomy Carranza Ladry, l’éducateur.

Depuis le printemps, le service est reconnu par le ministère de la Famille et sous la responsabilité d’un bureau coordonnateur. Il a toutefois été fermé hier en raison de l’enquête en cours, confirme Wendy Whittom, porte-parole du ministère. Le Centre de la Petite Enfance Baliballon, qui coordonne le milieu familial concerné, n’a pas répondu à notre demande d’entretien.

Aucun autre enfant n’a été blessé, précise la SQ.

Une autopsie et une enquête du coroner seront menées pour faire la lumière sur ce drame.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page