un choc Nadal-Zverev d’entrée, Djokovic contre un Français… découvrez les affiches du premier tour

un choc Nadal-Zverev d’entrée, Djokovic contre un Français… découvrez les affiches du premier tour
Alexander Zverev et Rafael Nadal lors de leur match à Roland-Garros, le 3 juin 2022 à Paris.

Depuis près de vingt ans, jamais une édition de Roland-Garros n’a paru aussi indécise. Maître incontesté des lieux avec quatorze victoires sur la terre battue parisienne, Rafael Nadal n’avance plus avec le statut d’immense favori qu’il a connu depuis son premier sacre, en 2005. Réduit par diverses blessures ces dernières années, l’Espagnol de 37 ans est présent, et c’est déjà une grande source de satisfaction pour ses fans. Pour ce qui pourrait être sa dernière participation Porte d’Auteuil, le « Taureau de Manacor », désormais 276e joueur mondial, a appris jeudi 23 mai après le tirage au sort de l’édition 2024 qu’il affrontera le redoutable Alexander Zverev (4e) dès le premier tour.

Le dernier affrontement entre les deux hommes remonte à 2022, déjà à Paris, où l’Allemand avait été contraint à l’abandon en pleine demi-finale suite à une blessure à la cheville. La fin prématurée de cette rencontre très disputée a frustré la planète tennis tout entière. Même si le rapport de force n’est plus le même entre les deux joueurs, cette revanche version 2024 s’annonce passionnante.

Si le tableau masculin est ouvert, c’est aussi parce que Novak Djokovic n’arrive pas en France plein de certitudes. Le recordman de victoires dans les tournois du Grand Chelem (24) n’a remporté aucun tournoi de l’année et a été récemment battu par des joueurs aux performances modestes. Vainqueur à trois reprises Porte d’Auteuil, le Serbe tentera de se remettre sur les rails face au Français Pierre-Hugues Herbert (143e).

Les candidats au sacre sont nombreux. Tête de série – un statut qui protège les 32 meilleurs joueurs, les empêchant de s’affronter avant le troisième tour –, Jannik Sinner (2e), Carlos Alcaraz (3e), Casper Ruud (7e) et même Stefanos Tsitsipas (9e) sont de sérieux prétendants au titre. Ils courent tous après leur premier titre à Roland-Garros et affronteront respectivement Eubanks (43e), un joueur issu des qualifications, Mensik (76e) et Fucscovics (53e).

Un Monfils-Djokovic au troisième tour ?

Pour le moment, 16 Français sont dans le tableau final (les qualifications ne sont pas encore terminées). Si les chances de voir triompher un comme Yannick Noah en 1983 sont infimes, certains résultats laissent présager de bons résultats.

Même si l’ocre n’est pas sa surface de prédilection, Ugo Humbert (17e) sera par exemple très attendue par le public. Il débutera sa quinzaine contre l’Italien Lorenzo Sonego (50e). Auteur d’une remontée spectaculaire au classement, le « chouchou » Gaël Monfils (38e) aura son mot à dire dans la compétition. S’il remporte son premier tour face à Thiago Seyboth Wild (58e) et le match suivant, il pourrait croiser la route d’un certain… Novak Djokovic au troisième tour.

Agé de 19 ans, Arthur Fils, considéré comme l’avenir du tennis français, va tenter de poursuivre sa série sur terre battue après sa victoire au Challenger de Bordeaux la semaine dernière. Le protégé de Sébastien Grosjean affrontera Matteo Arnaldi (36e). Son compatriote Luca van Assche (101e) fera belle figure pour rivaliser avec le Canadien Denis Shapovalov (123e). Arthur Cazaux (77e), Corentin Moutet (79e), Hugo Gaston (104e) et Harold Mayot (121e) auront tout un défi à relever puisqu’ils affronteront tous une tête de série pour leur entrée en lice.

Un autre choc du premier tour opposera deux anciennes gloires : le Suisse Stan Wawrinka (39 ans), vainqueur du tournoi en 2015, sera opposé à l’ancien numéro un mondial Andy Murray (37 ans), aujourd’hui 75 ans.e à l’ATP.

Pour sa dernière, Alizée Cornet face à la 8ème joueuse mondiale

Chez les dames, le suspense est moindre. Triple vainqueur Porte d’Auteuil (en 2020, 2022 et 2023), Iga Swiatek, n°1 mondiale, fait figure de grande favorite pour lui succéder. Le Polonais de 22 ans s’est récemment imposé sur terre battue à Madrid et à Rome. A chaque fois, elle a battu en finale la Biélorusse Aryna Sabalenka, numéro deux mondiale, et vainqueur de l’Open d’Australie en janvier. Au premier tour, elle affrontera une joueuse issue des qualifications, tandis qu’Aryna Sabalenka affrontera la jeune et talentueuse Mirra Andreeva (38 ans).e).

Bulletin

« Paris 2024 »

« Le Monde » décrypte l’actualité et les enjeux des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Registre

Seule Serena Williams a réussi un triplé Madrid-Rome-Paris en 2013. Si Swiatek est sacrée pour la quatrième fois Porte d’Auteuil samedi 8 juin, elle deviendra, à égalité avec la Belge Justine Hénin, la troisième joueuse la plus titrée. à Roland-Garros depuis le début de l’ère Open en 1968.

Numéro trois du classement WTA, l’Américaine Coco Gauff, qui a atteint la finale en 2022, tentera de déjouer les pronostics. Sa victoire à l’US Open, premier Grand Chelem de sa carrière, fait d’elle une outsider crédible. Elle retrouvera une joueuse sortie des qualifications au premier tour.

Dans le camp français, les dernières performances des joueurs français n’incitent pas à l’optimisme. Bonne chance aux Français, Caroline Garcia, 23 anse au classement WTA, aura un point d’entrée à sa portée face à une joueuse passée par les qualifications. Elle reste sur une défaite en 16e finale à Rome contre l’Américaine Danielles Collins. Deuxième Française la mieux classée, Clara Burel (43e) affrontera Anna Kalinskaya (25 anse). Son meilleur résultat Porte d’Auteuil est un 3e tournée en 2020.

Retour au 107e monde et bénéficiant d’une invitation, Alizé Cornet s’apprête à disputer son dernier Roland-Garros. Pour ses 69e Grand Chelem consécutif en simple – un record – la Française n’a pas essuyé de nul en simple : elle affrontera la Chinoise Zheng Qinwen, tête de série n°7. Une autre Niçoise engagée porte d’Auteuil, Diane Parry (61e), qui avait fait sensation à Roland-Garros en 2022, en battant la tenante du titre Barbora Krejciokova, affrontera sa compatriote Fiona Ferro (142e).

Lire aussi | La joueuse de tennis Alizé Cornet mettra fin à sa carrière après Roland-Garros : « L’annoncer officiellement, ça fait un petit quelque chose »

Réutiliser ce contenu
Quitter la version mobile