Un garçon de 11 ans se présente seul au commissariat de Nancy pour dénoncer les violences de son père

Scolarisé en 6e, l’enfant avait bavardé en classe et redoutait de rentrer chez lui, par peur de la colère de son père. La police a constaté de multiples marques de coups sur son corps. Les parents seront jugés en octobre.

Article rédigé par

franceinfo – avec France Bleu Sud Lorraine

Radio-France

Publié


Temps de lecture : 1 min

La préfecture de police de Nancy.  (MANON KLEIN / RADIO FRANCE)

Un garçon de 11 ans s’est présenté seul mardi au commissariat de Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour dénoncer les violences physiques que lui a fait subir son père, a rapporté France Bleu Sud Lorraine vendredi 26 avril.

Mardi, vers 15h30, le garçon s’est présenté au commissariat de Nancy et a expliqué qu’il venait de se faire gronder par un de ses professeurs pour avoir bavardé. Il assure alors qu’il sait qu’il recevra une correction de son père à son retour chez lui. La police s’est vite rendu compte que le garçon était très régulièrement victime de violences au sein de son domicile.

Coups avec des ceintures et des câbles téléphoniques

Le garçon, en sixième année, porte des marques sur son corps à cause des coups de ceinture ou de câbles téléphoniques qu’il reçoit souvent. Le père de 48 ans est placé en garde à vue tandis que la mère est entendue comme témoin. Les deux parents ont nié avoir été violents envers leur enfant mais ont confirmé que c’était leur manière de l’élever.

La petite sœur, âgée de sept ans, confirme les violences contre son frère. A l’issue de sa garde à vue, le père a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’avoir des contacts physiques avec l’enfant. Il sera jugé, avec son épouse, en octobre prochain au tribunal correctionnel de Nancy.