Skip to content
Un grand constructeur automobile ferme une usine en Russie

Toyota conservera les services après-vente et un réseau de concessionnaires dans le pays

Le constructeur automobile japonais Toyota a décidé de fermer son usine de Saint-Pétersbourg, a annoncé vendredi le ministère russe de l’Industrie et du Commerce dans un communiqué.

L’entreprise s’est engagée à remplir toutes ses obligations sociales et a promis des paiements supplémentaires à ses employés, selon le communiqué. Le constructeur automobile continuera à fournir des services après-vente pour les voitures Toyota et Lexus et à maintenir un réseau de concessionnaires dans le pays.

La nouvelle a été rapportée pour la première fois vendredi par le journal Kommersant, citant des sources au sein de l’entreprise. Selon le rapport, la production de voitures Toyota ne reprendra pas sur place, mais la décision de fermer l’usine ne signifie pas que le constructeur automobile quitte complètement la Russie.

Les opérations de l’usine Toyota ont été suspendues en mars en raison de perturbations de la chaîne d’approvisionnement au milieu du conflit en Ukraine. Dans le même temps, la société a cessé d’importer des véhicules en Russie.

L’usine, qui fabriquait les modèles Toyota Camry et RAV4, avait la capacité de produire 100 000 voitures par an. Selon les sources de Kommersant, la plante sera préservée et pourra être vendue à l’avenir. Le ministère a indiqué que les autorités régionales travaillaient sur les possibilités d’utilisation du site.

Toyota n’a pas répondu aux demandes de commentaires des médias.

LIRE LA SUITE: Les voitures les plus vendues à Moscou dévoilées

Le constructeur automobile n’est pas le premier à suspendre ses opérations en Russie depuis le début de l’opération militaire en Ukraine. Volkswagen, Nissan, Mitsubishi, Volvo et plusieurs autres ont interrompu leurs activités en Russie depuis le 24 février.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.