Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

un premier festival international en mai

Suite au succès du Festival International d’Aïssaoua, la Fondation du Patrimoine Musical Marocain a pensé élargir son activité à travers la programmation de tout le patrimoine musical marocain de toutes les régions du Royaume. Ph: DR.

La Fondation du Patrimoine Musical Marocain organise, du 11 au 13 mai à Casablanca, son premier Festival International du Patrimoine Musical Marocain, dans la continuité du Festival Tariqa Aïssaouia qui s’est déroulé en 2018 et 2019.

« LE Patrimoine musical marocain : un lien spirituel entre les générations » est le titre de cet événement qui se veut un espace d’échange et de dialogue entre les générations. Selon le président de la Fondation, Dr M. Az-El Arab Berrada« la mission du festival est de faire connaître ce patrimoine, de le sauvegarder, de le développer, de l’adapter aux nouvelles tendances musicales et technologiques afin qu’il jouisse de l’étiquette de distinction qu’il mérite dans les expressions musicales et artistiques du Royaume et internationalement et pour qu’il soit aimé et adopté par notre jeune génération. la musique, en général, est le meilleur moyen de rapprochement et de communication entre les peuples, quelles que soient leurs appartenances religieuses, culturelles ou civilisationnelles. C’est, comme le souligne le Dr Berrada, un vecteur de tolérance, de partage et de solidarité par excellence.

Des programmes artistiques innovants

Ainsi, compte tenu de la richesse de notre patrimoine musical et du succès des Festival international d’Aissaoua, la Fondation du Patrimoine Musical Marocain nouvellement créée a pensé élargir son activité à travers la programmation de tout le patrimoine musical marocain de toutes les régions du Royaume. « Cette Fondation croit contribuer au rayonnement du patrimoine musical et permettre son brassage multiculturel tout en impliquant la jeune génération, seule garante de la pérennité de ce patrimoine », précise M. Berrada.

Cependant, pour donner plus d’impact à ce grand projet, la Fondation prévoit des programmes artistiques innovants et des tables rondes animées par d’éminents chercheurs nationaux et étrangers. « C’est un défi pour nous et une opportunité de permettre aux amoureux de ce patrimoine de revivre des moments de joie, spiritualité dont nous avons tous besoin en ces temps difficiles que nous traversons tous. humanité et de tenter de réparer en partie le préjudice subi par tous les artistes et particulièrement ceux du patrimoine musical marocain, suite à l’arrêt de leur activité pendant toute la période de crise sanitaire », conclut le président de la Fondation.

Lire aussi : Casablanca : un concert de musique andalouse pour promouvoir un Maroc pluriel

grb2 FR

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page