Skip to content
Un séisme fait au moins 280 morts en Afghanistan

Un séisme de magnitude 6,1 a frappé le sud-est du pays

Au moins 280 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées après qu’un séisme de magnitude 6,1 a secoué l’Afghanistan tôt mercredi, a annoncé l’agence de presse officielle des talibans au pouvoir, Bakhtar.

L’épicentre était situé à environ 44 km (27 miles) de la ville de Khost, dans le sud-est du pays, à une profondeur de 51 km (31 miles), a indiqué l’US Geological Survey (USGS). Le tremblement de terre a également touché des parties du Pakistan voisin.

La plupart des morts et des destructions ont été signalées dans la province afghane de Paktika. Selon Bakhtar, au moins 280 personnes y ont été tuées et plus de 600 autres blessées.

Les autorités locales ont averti que le nombre de morts pourrait augmenter si l’aide n’arrive pas de Kaboul.

Des images de la région sur les réseaux sociaux ont capturé des maisons réduites en décombres par les secousses.

« Un violent tremblement de terre a secoué quatre districts de la province de Paktika, tuant et blessant des centaines de nos compatriotes et détruisant des dizaines de maisons », Bilal Karimi, porte-parole adjoint du gouvernement taliban, a écrit sur Twitter. « Nous exhortons toutes les agences d’aide à envoyer immédiatement des équipes dans la région pour éviter de nouvelles catastrophes. »

Les services d’urgence ont déclaré plus tôt qu’il y avait également eu des morts dans les provinces voisines de Nangarhar et de Khost.

Des ondes de choc ont été ressenties par environ 119 millions de personnes au Pakistan, en Afghanistan et en Inde, a déclaré le Centre sismologique méditerranéen européen (EMSC). Des tremblements ont été rapportés par des témoins à Kaboul, la capitale afghane, ainsi qu’à Islamabad au Pakistan.



RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.