Skip to content
Un sondage révèle les attitudes à l’égard de l’adhésion à l’UE — RT World News


Deux tiers des Européens déclarent voir l’adhésion à l’UE comme une bonne chose, selon un sondage

La plupart des Européens déclarent considérer l’adhésion à l’UE comme un « bonne chose, » selon la dernière enquête Eurobaromètre publiée par le parlement du bloc mercredi. Près des deux tiers des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient favorables à l’adhésion à l’Union européenne, ce qui représente le résultat le plus élevé en 15 ans.

Le Parlement européen a noté que la plupart des pays, en particulier dans la région de la Baltique, ont une attitude nettement meilleure à l’égard de l’adhésion à l’UE par rapport à une enquête similaire menée à la fin de l’année dernière.

L’enquête Eurobaromètre, qui s’est déroulée du 19 avril au 16 mai, a révélé que 65 % des Européens considèrent l’adhésion à l’UE comme une bonne chose et 52 % ont une opinion positive de l’UE dans son ensemble, contre 12 % qui ont répondu négativement.

« Avec le retour de la guerre sur notre continent, les Européens se sentent rassurés de faire partie de l’Union européenne. Les citoyens européens sont profondément attachés à la liberté, prêts à défendre nos valeurs et prennent de plus en plus conscience que la démocratie ne va plus de soi », a ajouté la présidente du parlement, Roberta Metsola, alors que 61% des Européens ont déclaré qu’ils n’étaient pas convaincus que leur vie continuerait sans changement à la lumière du conflit militaire en cours entre la Russie et l’Ukraine.

De plus, les attitudes envers la Russie et la Chine se sont détériorées selon le sondage, avec seulement 10% déclarant soutenir Moscou, contre 30% en 2018. Le rapport du Parlement européen sur l’enquête mentionne que dans un sondage séparé publié la semaine dernière par la Commission européenne , près de 80 % des personnes interrogées ont également exprimé leur soutien aux sanctions économiques de l’UE contre Moscou ainsi que contre les entreprises et les particuliers russes.

LIRE LA SUITE:
Le monde ne partage pas les opinions négatives de l’Occident sur la Russie (sondage)

En revanche, le Royaume-Uni et les États-Unis auraient constaté une amélioration de leur popularité auprès des Européens, le Royaume-Uni obtenant un taux d’approbation de 65 %, gagnant un point par rapport aux enquêtes précédentes, et les États-Unis obtenant 58 %, une amélioration de 13 points.

59% des Européens ont également noté qu’ils voient la défense de « des valeurs européennes communes telles que la liberté et la démocratie » comme une priorité quitte à devoir faire face à la hausse des prix et du coût de la vie. Les répondants ont également déclaré que la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale était la priorité politique numéro un sur laquelle le Parlement européen devait se concentrer.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.