Skip to content
Un voyage difficile attend CF Montréal


Le calendrier, surchargé depuis la récente trêve internationale de la FIFA, met deux adversaires de taille sur le chemin du Bleu-blanc-noir au cours des prochains jours. Ajoutez à cela trois heures de décalage horaire.

D’ailleurs, certains joueurs vivront leur premier passage sur la côte ouest américaine, une tournée particulière qui demande une certaine adaptation, selon Wilfried Nancy.

On va y aller en sachant que le milieu n’est pas facile, trois heures de décalage, six heures de vol, explique l’entraîneur-chef du CF Montréal. Aller à l’Ouest est plus difficile que venir à l’Est car il faut jouer plus tard. Mais encore une fois, on aime ça et on va tout faire pour ramener des points de ces deux matchs.

L’idée est de rester sur ce qu’on fait bien, d’avoir une bonne dynamique collective. Il y a une bonne alchimie avec le groupe, après on part avec des objectifs très précis. Comme je l’ai dit aux joueurs, nous ne partons pas en vacances.

Saphir Taïder a marqué ses deux buts le 5 juin 2019, lors d’une victoire 2-1 contre les Sounders de Seattle.

Photo : La Presse Canadienne / Paul Chiasson

Le dernier duel contre les Sounders remonte au 5 juin 2019. À cette époque, l’équipe de Montréal s’appelait encore l’Impact, et Saphir Taïder a joué les héros en inscrivant les deux buts de l’équipe dans une victoire de 2-1. au stade Saputo.

Revenons à nos flocons. Seattle est actuellement classé 7e de la Conférence Ouest, et l’équipe de Brian Schmetzer tentera de prolonger sa séquence sans défaite à cinq matchs (trois victoires et un nul).

 » Grand défi! Je l’aime et les joueurs le savent. On fait ce métier pour ça, pour affronter l’adversité. On aime côtoyer des équipes qu’on n’a pas vues depuis longtemps, depuis trois ans si je ne me trompe pas. On va faire ce qu’on fait d’habitude. Que ce soit contre le Forge FC ou contre Seattle, on va jouer de la même manière. Après, il y a une opposition et ça va dicter un peu le jeu, mais notre état d’esprit est le même. »

Une citation de Wilfried Nancy, entraîneur-chef du CF Montréal

Ensuite, le CF Montréal a rendez-vous lundi prochain avec le Los Angeles FC, la meilleure équipe en MLS en ce moment. L’équipe californienne, prochaine destination des internationaux Gareth Bale et Girogio Chiellini, a remporté 10 de ses 16 rencontres cette saison.

C’est aussi l’équipe qui a fait le plus mal aux gardiens adverses, avec 32 buts marqués, mais à cet égard, Montréal n’a rien à leur envier avec un total de 30 succès depuis le début du calendrier.

Selon Wilfried Nancy, le challenge s’annonce intéressant pour son club. On a deux matchs très importants contre des adversaires qui sont super intéressants à jouer, et on va là-bas pour essayer de faire quelque chose de très bien. Que ce soit en Occident, c’est un nouveau voyage certes, mais les liens sont déjà là, cela ne fera que confirmer notre dynamique et c’est à nous d’être bons sur le terrain.

Mason Toye a été porté disparu pendant plus de 10 mois avant de reprendre la compétition.

Photo : La Presse canadienne/Graham Hughes

Un retour sous le signe du renouveau pour Mason Toye

Parfois, il faut un peu de magie pour donner vie à une équipe. La Fête nationale du Québec a peut-être joué un rôle dans l’engagement du CF Montréal contre Charlotte samedi, mais le retour de Mason Toye apporte assurément une bouffée d’air frais en l’absence de Djordje Mihailovic, blessé à un genou.

L’Américain de 23 ans était à deux doigts de figurer sur la feuille de match lorsqu’il est revenu au jeu après plus de 10 mois d’absence. Son entrée, à la 78e minute de jeu, a été accueillie avec joie par la foule du Stade Saputo.

C’était incroyable. J’ai visualisé mon retour au jeu, j’en ai rêvé, et c’était exactement comme je l’imaginais, a déclaré Toye. Je suis reconnaissant d’avoir pu rentrer à la maison, devant nos fans et d’avoir gagné le match. Ce fut une excellente journée dans l’ensemble.

Le chemin a été long, mais il aura permis au jeune attaquant d’en apprendre un peu plus sur lui-même, sa force de caractère et l’importance de l’équipe qui l’entoure. Toye avait marqué 7 fois en 14 matchs avant de se blesser à l’épaule en août 2021. Il espérait être de retour pour le début de la saison, mais une blessure à l’aine l’a encore une fois retenu.

S’il entend redevenir un joueur d’impact avec le CF Montréal, c’est sous un nouveau visage qu’il souhaite le faire. Je ne cherche pas à devenir le joueur que j’étais, mais plutôt à me renouveler et à devenir un nouveau joueur, un attaquant amélioré. Je ne veux pas rester le même joueur.

Je suis convaincu que je peux marquer des buts régulièrement, et je le ferai toujours, assure Mason Toye. Si je me concentre sur le processus, je sais que tout ira bien. Cela ne m’inquiète pas.

Wilfried Nancy a dit à plusieurs reprises qu’il voulait aller progressivement avec Toye. Il sera intéressant de voir comment il l’utilise sur une surface synthétique. Par exemple, à Seattle.

Le vol est presque complet.

L’avion partira de Montréal avec toute la formation du Bleu-blanc-noir à bord, à l’exception de Djordje Mihailovic, toujours sur la touche.

Gêné par une blessure subie contre le Honduras en Ligue des Nations de la CONCACAF il y a deux semaines, Kamal Miller se rapproche d’un retour à l’action. Le défenseur canadien participait à sa première séance d’entraînement avec l’équipe lundi et pourrait être envoyé dans la mêlée pendant le voyage.

Wilfried Nancy a également confirmé que Jojea Kwizera ferait partie de l’aventure. Il semble que les dirigeants de l’équipe aient trouvé un moyen pour que le premier choix du dernier repêchage de la MLS voyage avec l’équipe. Les problèmes de passeport ont limité le jeune attaquant d’origine congolaise aux seuls matchs locaux.

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.