Skip to content
Une banque suisse coupable de blanchiment d’argent de la drogue – médias — RT Business News


La deuxième plus grande banque de Suisse, Credit Suisse, a été reconnue coupable et condamnée à une amende pour ne pas avoir détecté un stratagème de blanchiment d’argent impliquant un cartel de la drogue, a rapporté lundi Reuters.

Selon le rapport, un ancien employé de la banque a accepté quelque 146 millions de francs suisses (152 millions de dollars) en dépôts bancaires entre 2004 et 2008 d’un réseau de contrebande de cocaïne bulgare, tout en dissimulant l’origine criminelle des fonds. Le Tribunal pénal fédéral suisse a déclaré lundi que le Credit Suisse n’avait pas réussi à la fois à détecter le stratagème et à mettre en œuvre les règles de lutte contre le blanchiment d’argent. En vertu du droit suisse, une entreprise peut être tenue pour responsable si elle n’a pas pris de mesures pour prévenir un crime.

« Ces carences ont permis le retrait des avoirs de l’organisation criminelle, ce qui a motivé la condamnation de l’ancien employé de la banque pour blanchiment qualifié… L’entreprise aurait pu prévenir l’infraction si elle avait rempli ses obligations organisationnelles,», a déclaré le tribunal, cité par Reuters, notant que la direction de la banque avait été «passif» dans le traitement de l’affaire.


Selon l’ancienne employée, ses supérieurs ont été mis au courant de l’origine de l’argent, mais la banque a néanmoins continué à gérer les fonds. Le Credit Suisse a nié que les fonds provenaient illégalement, déclarant que les clients en question se présentaient comme propriétaires d’entreprises légitimes dans la construction, la location et l’hôtellerie.

Le Credit Suisse et son ancien employé ont nié tout acte répréhensible.

Le Credit Suisse encourt désormais une amende de deux millions de francs suisses (2,1 millions de dollars), tandis que l’ancien employé a également été condamné à une amende et à une peine de 20 mois de prison avec sursis. Le tribunal a également ordonné la confiscation des fonds du cartel de la drogue détenus à la banque.

Le Credit Suisse a annoncé lundi qu’il ferait appel de la condamnation.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.