une cagnotte ouverte en hommage à Arnaud Garcia par la mairie de son village

FAITS DIVERS – » Pour le héros Arnaud Garcia. » Le maire du village de Blangy-le-Château dans le Calvados, Dorian Coge, a annoncé ce mercredi 15 avril avoir ouvert une collecte de fonds pour rendre hommage à Arnaud Garcia, un surveillant pénitentiaire décédé lors de l’attaque du fourgon à Incarville mardi matin.

Attaque d’une camionnette à Incarville : le point sur des événements « extrêmement violents »

« Les fonds serviront à offrir une belle cérémonie dans sa ville natale, et à soutenir sa famille profondément endeuillée. Une boîte sera disponible à la mairie pour déposer vos condoléances. Merci d’avance pour votre solidarité »a écrit l’édile sur la page Facebook de la municipalité, en ajoutant le lien vers cette cagnotte.

Sur la page internet, il est précisé qu’Arnaud Garcia était le fils d’un des adjoints au maire, Dominique Garcia. Ce dernier est également un « ancien commandant de gendarmerie de Blangy ». « Dès son plus jeune âge Arnaud rêvait de servir son pays, il détestait l’injustice et était attiré par l’engagement dans la police »il est écrit.

« Tout le village en deuil »

« Nous sommes tous dévastés par son départ, par les violences, l’injustice dont Arnaud a été victime ce matin du mardi 14 mai 2024 au péage d’Incarville, lors de l’exercice de ses fonctions »poursuit le message qui affirme que le « Tout le village (est) en deuil ». A l’heure où nous rédigeons ces lignes, près de 3 000 euros ont été récoltés.

Mardi matin, la camionnette transportant Mohamed Amra, 30 ans, a été attaquée par un commando. Le détenu s’est évadé. Deux gardiens de prison ont été tués et trois blessés. L’attaque a provoqué une vive émotion parmi les agents pénitentiaires. Plusieurs centaines de personnes ont participé à une journée » prison morte » dans toute la France, mouvement renouvelé ce jeudi.

Voir aussi sur HuffPost :

Nouvelle-Calédonie : mort d’un gendarme blessé par balle lors d’émeutes

A Paris, un homme abattu près d’un bar du 20e arrondissement, ce que l’on sait

Quitter la version mobile