Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Une ligue de football de contact récréatif pour femmes gagne en popularité | Vous avez vu?


Connaissez-vous LFRGirlz ? Il s’agit de la seule ligue de football de contact récréatif au Québec réservée aux femmes de 18 ans et plus communément connue sous le nom de « Ligue des Mamans », dans les Laurentides.

Grâce aux triomphes des Alouettes, à la Coupe Grey, et des Carabins de l’Université de Montréal, à la Coupe Vanier, le football a le vent en poupe ces jours-ci au Québec. Et ce n’est pas seulement parmi les hommes que le ballon ovale est populaire. C’est également le cas de plusieurs Québécoises qui tentent l’expérience sur le terrain.

Oui, il y a le Blitz de Montréal, de la Ligue centrale de football féminin du Canada (LCCFF), un circuit compétitif lancé il y a deux ans. Mais il y a aussi la Ligue des Mamans.

Match de foot avec les contacts de LFRGirlz

Photo : Alfredo Cristinziano

Chuck Guitard, président fondateur de LFRGirlz, explique que la popularité de la Ligue, créée en 2015, est grandissante. Une trentaine de joueuses font déjà partie de l’équipe et, lors des journées portes ouvertes tenues à Rosemère il y a quelques semaines, une vingtaine de femmes ont tenté l’expérience pour la première fois.

La majorité des participantes sont des mères qui ont à la maison des joueurs de football civils ou lycéens, explique-t-il. Ils ont déjà une connaissance de base du sport.

Dans de nombreux cas, il s’agit de leur première véritable expérience de ce sport, et parfois même des sports de contact.

Oui, on se pose encore souvent des questions ! « Est-ce vraiment un contact? » Oui! Les femmes s’entrechoquent et le plus drôle c’est qu’elles rient souvent lorsque la collision se produit. Ils pensent qu’ils sont maladroits, mais en réalité, quand on regarde la vidéo, ils le font très bienestime Chuck Guitard.

Et leurs enfants sont souvent très impressionnés de voir leur mère avec un casque et des épaulettes.

Ils sont fiers ! Ils ne savaient pas que leur mère était dure aussi !

Plusieurs femmes posent avec leurs enfants.

L’équipe LFRGirlz pose avec leurs enfants.

Photo de : LFRGirlz

Mais pourquoi le football est-il si populaire au Québec ? Chuck Guitard estime qu’il n’existe pas qu’une seule réponse à cette question.

Oui, avec les Alouettes et les Carabins, le football est sain au Québec, ça aide, dit-il. Quand on a Laurent Duvernay-Tardif, Matthew Bergeron et Benjamin St-Juste, ça aide aussi. Mais les mères qui s’inscrivent le font surtout parce qu’elles cherchent quelque chose à accomplir, un nouveau défi.

Karine Tougas, mère de cinq enfants et épouse de Chuck Guitard, ne comprenait pas pourquoi son mari aimait tant le football. Elle l’a compris lorsqu’elle a commencé à jouer au poste de quarterback.

Le football est un sport inclusif. Peu importe que vous soyez grand, petit, rapide ou lent, il y a une place pour vous.

Une femme court avec le ballon de football.

Karine Tougas tente de courir avec le ballon.

Photo : Alfredo Cristinziano

Le programme LFRGirlz se compose de deux séances d’entraînement par semaine, avec du fitness et l’enseignement des bases du football. Puis, lorsque la saison débute en été, les deux équipes à six contre six s’affrontent le dimanche sur les deux tiers du terrain.

C’est ce qui est bien dans notre sport : il nous permet d’être créatifs en fonction du nombre de personnes inscrites.explique Chuck Guitard.

Nouvelle ligue mineure de football féminin

Chuck Guitard voit grand et participe actuellement à la création d’un nouveau circuit, la Ligue mineure de football féminin du Québec (LFFMQ), destiné aux 15 à 17 ans.

C’est une évidence de vouloir tenter de démarrer quelque chose pour rassembler les filles et, éventuellement, faire une ligue au Québec.

L’association des Wildcats de l’Association régionale de football Laurentides-Lanaudière (ARFLL) a accepté le défi de participer à la saison inaugurale, au printemps 2024, au même titre que les Dragons de Laval, les Diablos de La Prairie et les Valkyries de Gatineau.

Les femmes prennent de plus en plus leur place dans le football québécois, un touché à la fois !

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page