Skip to content
Une nouvelle certification pour les produits québécois

Après l’introduction du Panier bleu, le gouvernement Legault continue de promouvoir l’achat québécois avec de nouvelles marques de certification Produits du Québec.

Trois catégories seront développées, soit Produit du Québec, Fabriqué au Québec et Conçu au Québec, pour permettre aux Québécois d’identifier plus facilement les produits d’ici.

« Nous aurons désormais des logos fleurdelisés facilement identifiables. Cela permettra aux Québécois de trouver des produits locaux sur les tablettes en un coup d’œil et d’encourager les achats auprès de nos commerces », a déclaré le premier ministre François Legault, qui en a fait l’annonce jeudi à Lac-Mégantic. , en Estrie.

Un processus d’identification a donc été élaboré par l’organisme pour déterminer les produits qui auront droit à cette certification.

Un produit québécois est donc fabriqué et a au moins 85 % de ses coûts reliés à l’achat d’intrants, à sa transformation ou à son assemblage dans la province. Un produit fabriqué au Québec est fabriqué et subit sa dernière transformation substantielle au Québec. Un produit conçu au Québec a la main-d’œuvre affectée aux activités de conception situées dans la province.

« Acheter au Québec peut faire toute la différence pour nos commerçants. Il faut donc savoir reconnaître les produits locaux afin de prioriser leur achat. Quand on achète des produits d’ici, c’est tout le Québec qui en profite », a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional.

Un appel a été lancé aux entreprises québécoises désireuses de faire apposer l’une de ces marques sur leurs produits, qui pourraient être visibles sur les marchandises d’ici l’automne prochain.

Cependant, cette nouvelle certification ne s’appliquera pas aux boissons et produits alimentaires pour consommation humaine, qui ont déjà leur logo Aliments du Québec et ses déclinaisons.


journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.