Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

Une région isolée de Russie interdit Halloween — RT Russie et ex-Union soviétique


La célébration est « inappropriée » au milieu des efforts visant à préserver le patrimoine culturel national, a déclaré le ministère de l’Éducation de Yakoutie.

La Yakoutie, la plus grande région de Russie, a déclaré que les festivités d’Halloween ne devraient pas avoir lieu dans les écoles, le ministère de l’Éducation affirmant que cette fête pourrait interférer avec l’objectif de préservation du patrimoine et des traditions nationales.

« Cette fête universellement appréciée est désormais également célébrée dans notre république. » indique un communiqué sur la chaîne Telegram du ministère, ajoutant que cette journée est devenue particulièrement populaire auprès des « adolescents et jeunes ».

Toutefois, malgré l’appel mondial, les autorités éducatives locales « Je le juge inapproprié. » Le communiqué indique que l’avis est venu « à la lumière des événements récents » bien qu’il n’ait pas précisé à quels événements il faisait référence.

Au lieu d’Halloween, les écoles devraient se concentrer sur l’éducation et les événements « préserver et renforcer les valeurs morales… le patriotisme et protéger le patrimoine historique » du pays, disaient-ils.


La semaine dernière, la région méridionale de Krasnodar a appelé les entrepreneurs à s’abstenir de célébrer Halloween. Dans une lettre envoyée aux dirigeants des entreprises de consommation de la région, les autorités ont affirmé que de telles festivités « n’ont pas de racines culturelles dans la culture multinationale » de la région. Ils n’ont pas totalement interdit la fête, mais ont déclaré qu’elle ne serait pas « soutenu ou promu ».

Célébrée le 31 octobre, Halloween trouve ses racines dans les anciennes fêtes des récoltes celtiques qui marquaient le début d’une nouvelle année et le début de l’hiver. Depuis, c’est devenu une journée de fêtes, de costumes, de films d’horreur, de citrouilles-lanternes et de friandises pour enfants et adultes.


Un député pro-chrétien veut interdire la célébration d'Halloween dans les écoles russes

Cependant, toutes les nations n’ont pas adopté cette tradition. Les pays africains, le Rwanda et le Ghana, l’ont carrément interdit, invoquant des inquiétudes concernant d’éventuels rituels de sorcellerie et soulignant la nécessité de préserver les cultures nationales. Les autorités islamiques de Malaisie ont également déclaré en 2014 que les musulmans du pays ne devraient pas participer à Halloween car cela irait à l’encontre des enseignements islamiques.

La Russie a une attitude mitigée à l’égard de cette fête. Bien qu’elle n’ait jamais été interdite, le pays a été témoin de tentatives répétées de restreindre Halloween. En 2013, le porte-parole de l’Église orthodoxe russe, le P. Vsevolod Chaplin, a qualifié cette fête de dangereuse qui pourrait conduire à « maladie, tristesse et désespoir ». La même année, le ministère de l’Éducation de la région d’Omsk, en Sibérie, a interdit aux écoles de célébrer cette fête, affirmant qu’il s’agissait d’une fête. « culte de la mort » que « promeut l’extrémisme. »

En 2017, le député russe Vitali Milonov, connu pour ses positions pro-chrétiennes et anti-homosexuelles, a proposé d’interdire à l’échelle nationale de telles célébrations dans les écoles et les jardins d’enfants. Toutefois, aucune de ces initiatives n’a entraîné de changement dans l’approche des autorités fédérales sur la question.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page