Skip to content
Vertonghen (Belgique) : les joueurs « contrôlés » à la Coupe du monde


Le défenseur belge Jan Vertonghen a fustigé le traitement réservé aux footballeurs lors de la Coupe du monde de football organisée au Qatar.

Comme Lawrence Ostlere l’a mentionné pour l’Independent, Vertonghen s’est entretenu avec des journalistes avant le match d’ouverture de la Coupe du monde de la Belgique contre le Canada mercredi après avoir appris que les joueurs pourraient recevoir des cartons jaunes pour avoir porté des brassards anti-discrimination « OneLove » lors des matchs au Qatar.

« Si vous faites une déclaration en portant le brassard, cela reviendrait à vous punir », a expliqué Vertonghen. « Je ne me sens pas à l’aise, et c’est assez révélateur. Nous sommes mis sur la sellette, et j’ai peur que si je dis quelque chose à ce sujet, je ne puisse pas jouer et c’est une situation que je n’ai jamais, jamais expérimenté dans le football, et j’espère que je n’aurai plus jamais à en faire l’expérience parce que ce n’est pas bon.

« Nous sommes contrôlés. Je n’aime pas faire des déclarations politiques. Nous sommes ici pour jouer au football, et si nous ne pouvons même pas le faire parce que nous faisons une déclaration et disons simplement des choses normales, comme » non à la discrimination « ou ‘non au racisme’, et tu ne peux pas dire ça, alors hé, alors quoi ? »

Rob Dorsett et Kaveh Solhekol de Sky Sports News ont rapporté lundi que les capitaines pourraient recevoir des interdictions d’un match s’ils portaient le brassard « OneLove » pour un match de Coupe du monde. Selon Reuters (h / t ESPN), le directeur des médias de l’Association allemande de football, Steffen Simon, a déclaré qu’un « directeur du tournoi s’est rendu à l’équipe anglaise et a parlé de multiples violations des règles et menacé de sanctions sportives massives sans préciser ce qu’elles seraient » si Three Lions le capitaine Harry Kane a secoué le brassard contre l’Iran lundi.

« Je ne devrais rien dire à ce sujet parce que (mercredi) je veux comparaître pour le coup d’envoi à 10 heures, donc je vais en rester là, et cela en dit assez », a ajouté Vertonghen.

La légende de l’Irlande et de Manchester United, Roy Keane, a critiqué le capitaine de Kane et du Pays de Galles, Gareth Bale, pour ne pas avoir porté les brassards « OneLove » et avoir accepté leur « médicament » lundi. Mardi, Keane a directement déclaré que « la Coupe du monde ne devrait pas être » au Qatar.

Il a été rapporté qu’au moins sept pays avaient abandonné leur intention de porter les brassards « OneLove » destinés à montrer leur solidarité avec la communauté LGBTQ+ afin d’éviter des punitions telles que des sanctions sportives.



Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.