VIDÉO. Avec Meryl, rappeuse martiniquaise

Publié


Durée de la vidéo : 6 min

A l'occasion de la sortie de son premier album « Caviar ! », Brut a rencontré la rappeuse martiniquaise Meryl pour parler inspirations, langue créole et réalité des artistes antillais.

VIDÉO. Avec Meryl, rappeuse martiniquaise
A l’occasion de la sortie de son premier album « Caviar ! », Brut a rencontré la rappeuse martiniquaise Meryl pour parler d’inspirations, de langue créole et de la réalité des artistes des Antilles.
(Brut.)

A l’occasion de la sortie de son premier album « Caviar ! », Brut a rencontré la rappeuse martiniquaise Meryl pour parler inspirations, langue créole et réalité des artistes antillais.

En Martinique, 85% de la population parle le créole. C’est d’ailleurs dans cette langue que rappe le rappeur martiniquais Meryl. Pour elle, c’était une évidence, sachant que le créole « une partie intégrante de l’histoire (des Antilles) ». Selon l’artiste, le créole, qui mélange « plusieurs origines sud-américaines, espagnoles, etc. »« ne mourra jamais et continuera d’évoluer ». Les artistes jouent également un rôle de«ambassadeurs» et sont « acteurs » dans ce sens.

Si Meryl a été nominée aux Victoires de la Musique, elle confie qu’il reste difficile de percer dans ce domaine, et encore plus lorsqu’on vient des Antilles. « Ce sont de petits territoires. Nous sommes grands, mais en même temps nous sommes petits. » Dans son premier album « Caviar ! », Meryl rend hommage à des artistes antillais comme Princess Lover qu’elle a invité sur scène au festival We Love Green ou encore Jocelyne Béroard de Kassav. « Avoir un monument comme Jocelyne Béroard, dans mon album, vraiment, c’est le début et la fin »se réjouit le rappeur.